Microsoft Azure Cache


Il y a de multiples points à considérer pour améliorer la réactivité, les performances et l’évolutivité des applications déployées dans Azure. En fournissant un accès optimisé sur les données via un stockage en mémoire (localement ou sur un service dédié), les différents services Microsoft Azure Cache offrent un premier niveau de réponse à ce type d’exigence. L’objectif de cet article est de rappeler les principes de mise en œuvre d’un service de cache et de présenter les options proposées nativement sur Azure aujourd’hui.

Mise en œuvre d’un service de cache

Il est possible d’accéder aux données stockées dans le cache à partir de plusieurs instances de l’application. L’état peut ainsi être enregistré et récupéré rapidement. Les services de Cache ajoutent des options de contrôle et de résilience supplémentaires telles que la haute disponibilité pour assurer que les données mises en cache sont conservées.

image

Suivant le mode de facturation et le type de service retenu, ces fonctions peuvent être associées à un contrat SLA mensuel garantissant une connectivité pendant au moins 99,9 % du temps.

Les services de cache nativement proposés sur Azure.

Aujourd’hui Microsoft Azure propose les trois types de cache suivants :

             Managed Cache Service : Il s’agit d’un service dédié construit sur le composant serveur Windows AppFabric Cache. Il peut être accédé par de applications Azure hébergées dans des Azure Websites, des Web & Worker Roles PaaS ou des machines virtuelles IaaS.

             In-Role Cache: Il s’agit d’un cache auto-hébergé, accessible via le SDK Azure, construit sur le composant serveur Windows AppFabric Cache. Il permet d’effectuer la mise en cache à l’aide d’une instance dédiée Web Role ou de Worker Role pour une application déployée dans un Cloud Service PaaS. Cette solution offre une certaine flexibilité en termes d’options de déploiement et de taille. La facturation correspond à celle du Cloud Service hébergeant le Cache.

             Azure Redis Cache: Il s’agit d’un service dédié (actuellement en preview) construit sur la solution Open Source Redis Cache. Ce service donne donc accès à un cache Redis sécurisé, dédié et géré par Microsoft. Un cache créé à l’aide d’Azure Redis Cache est accessible depuis n’importe quel type d’application Azure.

Obsolescence du Shared Caching Service

Le service mutualisé Shared Caching Service n’est plus disponible depuis le 3 septembre 2014. L’interruption de ce service nécessite donc la migration vers Azure Redis Cache (Preview) ou Managed Cache Service.

Si la migration doit être effectuée sans modification de code, il suffit de basculer le cache sur l’offre Managed Cache Service. Cette procédure est décrite dans l’article « Migrate from Shared Caching to Azure Managed Cache Service ».

Sinon, la migration peut être effectuée vers Azure Redis Cache avec des changements minimes sur le code de l’application. Les API sont similaires et une grande partie du code qui utilise le Shared Caching Service peut être réutilisé. Les modifications de configuration et de code correspondantes sont décrites dans l’article « Migrate from Shared Caching to Azure Redis Cache (Preview) ».

Comments (0)

Skip to main content