Office, System Center, EMS, OMS et la suite


Les plus anciens d’entre nous ont connu l’époque où Microsoft commercialisait les différents composants de Microsoft Office tels que Word, Excel ou PowerPoint, séparément. inversement, certains composants serveurs l’ont été sous la référence de Back Office. Avec les références actuelles telles que System Center, mais aussi les offres liées à Microsoft Azure telles que Microsoft Enterprise Mobility Suite (EMS) et Microsoft Operations Management Suite (OMS), Microsoft vous incite à souscrire à un ensemble de composants plutôt qu’à chaque composant individuel, d’autant que, dans la plupart des cas, vous avez besoin de plusieurs de ces composants.

Pour mémoire, EMS contient, à ce jour, les composants suivants :

  • Azure Active Directory Premium (AAD Premium),
  • Microsoft Intune,
  • Azure Right Management (Azure RM),
  • Azure RemoteApp,
  • Microsoft Identity Manager 
  • le dernier composant, arrivé récemment, Microsoft Advanced Threat Analytics (ATA) issu du rachat d’Aorato.

OMS, pour sa part, étant le dernier arrivé, ne correspond pas vraiment à un ensemble de composants disponibles séparément, mais propose de couvrir les scénarios suivants :

  • Log Analytics délivrées par Operational Insights (précedemment, System Center Advisor),
  • Automatisation que l’on pourrait considérer comme la nouvelle génération de PowerShell et System Center Orchestrator,
  • Disponibilité que l’on pourrait considérer comme l’évolution de System Center Data Protection Manager,
  • Sécurité délivré par Operational Insights, également.

Si je m’intéresse à ces deux suites, c’est qu’EMS s’intègre parfaitement avec System Center Configuration Manager (ConfigMgr) et qu’OMS est le complément naturel à System Center Operations Manager (OpsMgr).

Il est extrêmement intéressant de noter que ces offres évoluent à un rythme très rapide (mensuellement) et qu’ils s’enrichissent de nouvelles fonctions régulièrement.

Enfin, l’époque où Microsoft était concentré sur lui-même est complètement révolue : outre des systèmes sous Windows, EMS gère également des systèmes sous Apple iOS ou Google Android, tandis que OMS gère des systèmes sous Microsoft Azure mais aussi Amazon Web Service (AWS), Windows Server mais aussi Linux, Hyper-V, mais aussi VMware ou OpenStack.

Comments (0)

Skip to main content