Quels sont les différents modes de déploiement de Windows 10 ?


L’arrivée de Windows 10 apporte de nouvelle possibilités de déploiement de Windows qui correspondent à de nouveaux scénarios d’usage.

Depuis très longtemps, les entreprises qui souhaitaient unifier les réglages utilisés dans leur parc disposaient d’outils industriels dont le plus connu est, sans doute, Microsoft Deployment Toolkit (MDT) et mon préféré est System Center Configuration Manager (ConfigMgr). Ces outils se fondent sur des possibilités, aujourd’hui apportées par le Windows Assessment and Deployment Kit (ADK).

Le point de départ de ces outils peut être un ordinateur équipé ou non d’un système d’exploitation. Ils sont, par conséquent, utilisables si vous partez de systèmes équipés de Windows XP. Selon les outils que vous utilisez, vous pouvez couvrir des scénarios de type Bare metal (c’est à dire à partir d’aucun système déjà présent, à la restriction des problématiques de licence), Wipe and Load/Refresh (vous effacez tout après avoir sauvegardé ou non des données et réglages des utilisateurs et installez un nouveau système d’exploitation ou le même) et Replace (un ancien ordinateur est remplacé par un nouvel ordinateur).

Un certain nombre de constructeurs proposent des services de personnalisation des ordinateurs en usine qui garantissent une homogénéité des réglages. Cette possibilité se fonde sur la fourniture d’une image du système d’exploitation que des outils tels que MDT 2013 Update 1 ou ConfigMgr 2012 SP2/ConfigMgr 2012 R2 SP1 sont capables de générer.

Windows 10 apporte une solution de mise à jour sur place (Upgrade) qui s’applique à partir de Windows 7 dont le fonctionnement est radicalement différents des méthodes de mises à jour des précédentes versions de systèmes d’exploitation. Globalement, l’ensemble des réglages sont conservés, mais sans trainer les scories éventuelles de l’ancien système. Le gain immédiat pour l’utilisateur est qu’il n’a pas besoin de réinstaller toutes les applications déjà présentes dans l’ancien système. Le second gain est la rapidité à laquelle l’opération s’effectue. Cette solution couvre les scénarios de type refresh, replace et, dans une moindre mesure, bare metal.

La solution de la mise à jour n’est pas utilisable dans tous les cas de figure. Par exemple, si vous souhaitez passer d’un système 32 bits à un système 64 bits, mais aussi d’un système avec un BIOS vers UEFI ou, encore, changer de domaine d’appartenance.

MDT 2013 Update 1 et/ou ConfigMgr 2012 SP2/ConfigMgr 2012 R2 SP1 sont les versions minimales nécessaires pour couvrir cette solution.

Avec la multiplication des usages de type Bring Your Own Device (BYOD), il devenait utile de proposer une solution pour personnaliser un ordinateur personnel déjà installé et utilisé et lui apporter le minimum de réglages non négociables pour accéder au système d’information de l’entreprise. Windows 10 apporte la réponse dite du Provisioning. Le point de départ nécessaire pour cette solution est dans le composant Windows Imaging and Configuration Designer (WICD) de l’ADK.

MDT 2013 Update 1 et/ou ConfigMgr 2012 SP1/ConfigMgr 2012 R2 SP2 sont les versions minimales nécessaires pour couvrir cette solution, mais également Microsoft Intune ou un simple fichier envoyé par messagerie électronique, mais là, on sort des solutions complètement industrielles.

Avec l’arrivée des différentes branches que j’ai déjà évoquée ici, Windows 10 propose également la solution dite du Servicing. Outre les services de Windows Update (en mode individuel) ou de WSUS (en mode légèrement plus industriel), ConfigMgr 2012 SP1/ConfigMgr 2012 R2 SP2 sont les versions minimales nécessaires pour couvrir cette solution dès lors que vous ne cherchez pas à changer de branche. Pour, par exemple, passer de Current Branch à Current Branch for Business (CB/CBB), il vous faudra, à minima, la prochaine version de ConfigMgr actuellement en phase de Technology Preview que vous pouvez vous procurer à l’emplacement suivant :
http://www.microsoft.com/en-us/evalcenter/evaluate-system-center-technical-preview

N’hésitez pas à laisser des commentaires si vous souhaitez plus de précisions ou avez besoin d’aide dans ce dédale de solutions !

Comments (1)

  1. Alexandre Vinson [MSFT] says:

    Un autre article intéressant sur le sujet :

    blogs.technet.com/…/explication-des-branches-cb-cbb-et-ltsb.aspx

Skip to main content