Comparer plutôt que prescrire


Dans une perspective de communication moins arrogante et un climat de coopération, le site Microsoft consacré à l’analyse des produits concurrents et, en particulier, à Linux, a changé de nom :


http://www.microsoft.com/getthefacts pointe désormais sur la même page que


http://www.microsoft.com/compare à savoir


http://www.microsoft.com/windowsserver/compare/


Vous noterez, au passage, l’apparition d’informations sur l’interopérabilité. Celles-ci ne concernent ici que Windows, mais Microsoft semble décidé à utiliser une technique qui lui a toujours réussi : la meilleure façon de se défaire d’un ennemi est de s’en faire un ami. Dans le domaine de l’administration système, l’acquisition d’Engyro va dans le même sens.

Comments (0)