Comparer plutôt que prescrire


Dans une perspective de communication moins arrogante et un climat de coopération, le site Microsoft consacré à l’analyse des produits concurrents et, en particulier, à Linux, a changé de nom :


http://www.microsoft.com/getthefacts pointe désormais sur la même page que


http://www.microsoft.com/compare à savoir


http://www.microsoft.com/windowsserver/compare/


Vous noterez, au passage, l’apparition d’informations sur l’interopérabilité. Celles-ci ne concernent ici que Windows, mais Microsoft semble décidé à utiliser une technique qui lui a toujours réussi : la meilleure façon de se défaire d’un ennemi est de s’en faire un ami. Dans le domaine de l’administration système, l’acquisition d’Engyro va dans le même sens.

Comments (0)

Skip to main content