Présentation de la gestion de contenu Web dans SharePoint 2010



Présentation de la gestion de contenu Web dans SharePoint 2010

Bonjour tout le monde ! Je m’appelle Sangya Singh et je suis chef de programme au sein de l’équipe d’ingénierie SharePoint qui travaille sur les fonctionnalités de gestion de contenu Web. Nous sommes très enthousiasmés par les fonctionnalités de gestion de contenu Web que proposera SharePoint 2010 et par les possibilités qu’elles offriront à nos clients en matière de création de solutions de gestion de contenu Web enrichies. Dans ce premier billet, je souhaite aborder l’importance de notre implication dans le développement de cette version du point de vue de la gestion de contenu Web et vous faire part de la façon dont nous avons approché celle-ci en termes d’ingénierie.

Autorisation de différentes nuances de la gestion de contenu Web

Renforcement de la création

Simplification de la création de sites enrichis

Contrôle enrichi de la publication et meilleur aperçu

Plateforme évolutive pour renforcer votre site

Autorisation de différentes nuances de la gestion de contenu Web

Pour la plupart des personnes, la gestion de contenu Web évoque un site Internet destiné au public (.com). Un site destiné au public permet à une société de piloter la reconnaissance de la marque, de mener des campagnes marketing, de créer une communauté et de partager des informations sur ses produits et services. Le processus de publication en arrière-plan d’un site destiné au public est généralement très structuré de manière à assurer une apparence cohérente, l’utilisation de biens personnalisés approuvés et un processus d’approbation plus contrôlé. Les sites destinés au public ne constituent qu’une seule utilisation de la technologie de gestion de contenu Web et la plupart des sociétés ont des besoins beaucoup plus vastes à partir d’une plateforme de gestion de contenu Web. Si un site destiné au public constitue l’une des extrémités du spectre, une solution telle qu’un Wiki se trouve à l’autre extrémité. Les Wikis sont basés sur la communauté et comptent de nombreux auteurs qui créent du contenu dans un environnement contrôlé de façon très peu structurée. Les auteurs de Wiki ont beaucoup plus de liberté quant à la mise en forme et à l’organisation de leur contenu par rapport à un site destiné au public. Il existe de nombreuses nuances entre ces deux scénarios, qui nécessitent différents degrés de personnalisation et de gouvernance, ce qui nous a amenés à développer les fonctionnalités de gestion de contenu Web dans SharePoint 2010 avec l’idée de permettre à l’entreprise de trouver facilement le meilleur équilibre entre la liberté et le contrôle d’un site à l’autre.

Renforcement de la création

Un système de gestion de contenu Web moderne se doit de répondre à de nombreux besoins au sein d’une entreprise, mais l’objectif n°1 doit toujours être de permettre aux personnes qui possèdent et créent du contenu de publier celui-ci facilement. Avec une nouvelle approche de la technologie Web Analytics, de l’optimisation du moteur de recherche, de la gestion et de la personnalisation des campagnes, nombre d’entreprises et de fournisseurs ont perdu de vue l’utilisateur final. En renforçant les créateurs de contenu, vous pouvez rapidement supprimer les points de friction entre l’entreprise et le département informatique afin d’acheminer le contenu vers l’audience adéquate dans un délai approprié. Pour renforcer l’utilisateur final, vous devez procurer une expérience utilisateur intuitive qui permette aux employés de créer et de publier du contenu efficacement sans devoir posséder des compétences techniques spécialisées. Jim Masson a présenté la notion de gestion de contenu d’entreprise pour les masses dans son blog « SharePoint 2010 Delivering on the promise », en abordant notre vision du renforcement des utilisateurs, et la liste ci-après souligne certaines des améliorations fondamentales que nous avons apportées à l’expérience utilisateur dans SharePoint 2010 :

Accès rapide aux outils et aux actions que vous utilisez le plus souvent

La modification visuelle la plus notable dans SharePoint 2010 est l’introduction du « Ruban », déjà présent dans les applications Office. Le Ruban procure une expérience cohérente et facilite la découverte des fonctionnalités enrichies disponibles dans SharePoint. En outre, le Ruban permet d’accéder rapidement à la plupart des fonctionnalités courantes liées à la tâche en cours de réalisation. Par exemple, imaginons que vous êtes en train de créer une page qui suppose l’ajout de texte, d’images et de vidéos. Lorsque vous tapez du texte, le Ruban affiche des options de mise en forme de texte telles que des styles, des polices, la mise en gras, la mise en italique, etc. Lorsque vous cliquez sur un composant WebPart de lecteur de vidéo, vous avez accès à des options qui vous permettent, par exemple, de modifier la taille du lecteur multimédia ou d’indiquer si la vidéo doit s’exécuter au chargement de la page ou si elle doit être lue en boucle.

Image_partielle001

Options de mise en forme de texte disponibles lors de l’ajout de texte

Image_partielle002

Les options de configuration multimédia apparaissent lorsque le composant WebPart multimédia est sélectionné.

Création de page en un seul clic

Dans SharePoint 2010, la création de page en un seul clic vous permet d’entrer simplement le titre de la page, puis de vous lancer immédiatement dans la création de la page. 

Image_partielle003

Les auteurs peuvent commencer à créer le contenu de la page simplement en spécifiant le nom de celle-ci, ce que ne permettait pas SharePoint 2007.

Modification dynamique de mise en page

Les mises en page (modèles) permettent d’appliquer une apparence cohérente à une page. Dans SharePoint 2010, un auteur peut modifier la mise en page aussi facilement qu’il peut sélectionner une mise en page dans une galerie à partir du Ruban pendant qu’il travaille sur une page.

Image_partielle004

La liste déroulante du Ruban Mise en page (Page Layout) vous permet de sélectionner la mise en page de votre choix.

Éditeur de texte enrichi nouveau et amélioré

L’Éditeur de texte enrichi nouveau et amélioré procure une expérience de modification qui rappelle l’environnement Word et que la plupart des utilisateurs considèrent comme normale dans un environnement qui ne repose pas sur un navigateur. L’Éditeur de texte enrichi dans SharePoint 2010 offre une mise en forme enrichie du texte, un aperçu instantané des options de mise en forme, une incorporation facile des images et des vidéos directement dans l’Éditeur de texte enrichi et la fonctionnalité glisser-déplacer qui permet de placer ces éléments exactement à l’endroit souhaité. 

Ajout facile de contenu multimédia enrichi

SharePoint 2010 permet aux auteurs de sélectionner du contenu multimédia enrichi (tel que des images, un fichier audio, un fichier vidéo et des contrôles Silverlight) et de l’ajouter à leurs pages facilement. Les auteurs disposent d’un accès rapide aux composants WebPart multimédia, vidéo et Silverlight, qu’ils peuvent ajouter à leurs pages. Nous avons également introduit une nouvelle expérience pour la sélection d’un contenu multimédia enrichi, dont les fonctionnalités vous permettent, par exemple, d’obtenir un aperçu dynamique d’une vidéo avant de la sélectionner.

Prise en charge d’une palette plus large de navigateurs Web

La version de SharePoint 2010 prochainement disponible prend en charge Internet Explorer 7 & 8.0, ainsi que les dernières versions de Firefox et de Safari. Cela permet aux utilisateurs de recourir au navigateur de leur choix lorsqu’ils utilisent SharePoint.

Simplification de la création de sites enrichis

De nombreuses personnes considèrent toujours SharePoint comme une plateforme intranet, mais le fait que des clients comme Ferrari et AMD misent sur notre plateforme pour leur présence .com vous amène probablement à vous demander dans quelle mesure vous pouvez utiliser SharePoint pour créer un site Web enrichi, immersif et accessible ?  Les fonctionnalités suivantes permettent d’apporter une réponse à cette question :

Intégration du contenu multimédia enrichi

Plus haut, j’ai évoqué les nouveaux composants WebPart dans SharePoint 2010 qui vous permettent d’ajouter du contenu multimédia enrichi à vos pages. Pour assurer la prise en charge de ces composants WebPart, nous avons développé une bibliothèque de biens spécialisée optimisée pour le stockage, la gestion et l’exploration de contenus multimédias volumineux comprenant des images, ainsi que des fichiers audio et vidéo. Nous avons également fait en sorte que les métadonnées clés soient promues à partir de ces biens lorsque vous les téléchargez vers la bibliothèque de biens.

Image_partielle007

Illustration de la nouvelle bibliothèque de biens avec affichage des biens en mode miniature et navigation par métadonnées

Image_partielle009

Boîte de dialogue qui affiche les informations d’un bien lorsque l’utilisateur positionne le pointeur de la souris au-dessus de celui-ci dans la bibliothèque de biens.

Image_partielle010

Avant de sélectionner la vidéo, vous pouvez en obtenir un aperçu dans la boîte de dialogue prévue à cet effet, en positionnant le pointeur de la souris sur celle-ci.

Pour faciliter la présentation de contenu multimédia enrichi, nous avons inclus un lecteur multimédia Silverlight personnalisable qui vous permet d’adapter l’apparence en fonction de vos besoins.

Image_partielle011

Lecteur basé sur Silverlight pour la lecture de contenu multimédia enrichi dans SharePoint

Contenu dynamique

Si vous souhaitez créer des pages d’arrivée ou afficher des reports de contenu dynamique rapidement, vous pouvez utiliser le composant WebPart Requête de contenu facilement. Si vous avez développé des sites Web avec SharePoint 2007, il est fort probable que vous ayez eu recours à ce composant WebPart. Dans SharePoint 2010, nous avons apporté de nombreuses améliorations au composant WebPart Requête de contenu. Ces améliorations prennent en charge le ciblage contenu/contenu, qui permet désormais de filtrer la requête définie dans le composant WebPart Requête de contenu sur les métadonnées associées aux éléments en cours d’interrogation ou sur une valeur transmise à la page dans la chaîne de requête de l’URL. Cela autorise les scénarios dans lesquels vous devez afficher des données connexes telles que les services, les fiches de produits, les rubriques d’aide ou du contenu de communauté tel que des blogs et des Wikis. Le billet de blog Présentation de la gestion de documents dans SharePoint 2010 présente un scénario de ce type faisant appel à un composant WebPart Requête de contenu. D’autres améliorations ont été apportées, telles que la possibilité de mapper les vues de données via l’interface utilisateur du volet d’outils du composant WebPart Requête de contenu.

Balisage des métadonnées gérées

SharePoint 2010 introduit un ensemble puissant de fonctionnalités axées sur la définition et la gestion des taxonomies, ainsi que sur le balisage du contenu dans SharePoint à partir de ces « termes ». L’exploitation de ces champs de métadonnées gérées dans du contenu Web autorise les scénarios articulés autour de l’affichage de contenu dynamique (présenté ci-dessus), du pilotage de la navigation dynamique par métadonnées et facilite l’optimisation du moteur de recherche.

Marquage correctement formé

Nous nous sommes efforcés de mettre en œuvre des procédures de développement et de test conformes au niveau AA des directives W3C WCAG 2.0 et de faire en sorte que le marquage dans nos pages (par exemple, les mises en page, les pages maîtres, le contenu généré dans l’Éditeur de texte enrichi) soit du code XHTML correctement formé. Cela améliore l’accessibilité aux sites basés sur SharePoint et leur prise en charge par différents navigateurs. Si les auteurs ont ajouté du contenu dont le marquage n’est pas correctement formé, le Ruban met à leur disposition une fonction « Convertir en XHTML » qui nettoie le marquage de la page actuelle afin de le convertir en code XHTML correctement formé. 

Outils de création de communauté

Les investissements en termes d’informatique sociale dans SharePoint 2010 autorisent les scénarios dans lesquels les lecteurs de votre site peuvent baliser, noter et commenter le son contenu. En outre, vous pouvez vous appuyer sur les blogs et Wikis SharePoint dans votre site pour favoriser la création de contenu par la communauté et les utilisateurs afin de pouvoir facilement incorporer les fonctionnalités de mise en réseau dans vos sites Web à l’aide de SharePoint 2010.

Image_partielle012

Le contrôle de notation indique la notation moyenne qui peut être établie sur une échelle de 1 à 5 étoiles. En outre, l’info-bulle qui s’affiche au passage du pointeur de la souris indique la notation attribuée par l’utilisateur.

Contrôle enrichi de la publication et meilleur aperçu

La plateforme de publication dans SharePoint vous permet de contrôler le degré de souplesse dont disposent les auteurs, le niveau de complexité du processus d’approbation pour la publication du contenu, l’organisation du contenu dans votre site, l’orchestration de la publication dans les différents sites parallèles et la séparation éventuelle de l’environnement de création et intermédiaire de votre site actif. En outre, nous avons inclus des outils qui vous permettent de suivre votre site. 

Contrôle des tâches effectuées par les auteurs

Suivant les besoins de votre site et des auteurs, vous pouvez contrôler les fonctionnalités disponibles pendant la création du contenu. Vous pouvez rendre disponible la totalité des options de mise en forme de texte ou autoriser uniquement l’utilisation de styles de marquage prédéfinis qui suivent l’apparence cohérente de votre site tout en générant un marquage correctement formé. Vous pouvez laisser les auteurs insérer librement n’importe quel composant WebPart ou limiter leur choix à des composants WebPart approuvés spécifiques dans la mise en page.

Orchestration de la publication entre différents sites parallèles

Dans SharePoint 2007, nous avons introduit la fonctionnalité Variantes. Une application de cette fonctionnalité est la prise en charge de scénarios de publication multilingue dans lesquels vous souhaitez orchestrer la publication entre votre site source et d’autres sites mondiaux appelés à traduire le contenu dans une langue différente. Nous avons apporté des améliorations au processus de traduction afin qu’il soit plus facile de travailler dans un site localisé pour comprendre ce qui a changé dans le site source. Les utilisateurs auront accès en un seul clic à une vue de ce qui a changé dans la dernière version de la page source, ce qui leur permettra de déterminer les éléments à traduire éventuellement.

Image_partielle013

Action du Ruban disponible pour les auteurs sur les sites cibles, permettant d’afficher ce qui a changé dans la dernière version de la page envoyée par le site source.

Nous avons également apporté des améliorations à la fiabilité et à langue utilisée sur les serveurs. Nous avons déplacé les opérations de variante vers les travaux du minuteur. La suspension et la reprise sont prises en charge pendant les recyclages des services du minuteur afin que soit améliorée la fiabilité des opérations de longue durée dans les déploiements volumineux. Les informaticiens disposent d’un contrôle sensiblement accru sur le moment auquel doit se produire le processus coûteux de création des hiérarchies.   Il convient également de noter que le jeu de fonctionnalités dans les variantes est complémentaire d’un ensemble de nouveaux investissements dans SharePoint 2010 axés sur l’interface utilisateur multilingue (MUI). MUI est la technologie qui permet à SharePoint de présenter la totalité de l’interface utilisateur de l’application dans la langue par défaut de l’utilisateur du site. La combinaison des variantes et des investissements dans la technologie MUI offre de nombreuses possibilités pour la gestion de la traduction de votre contenu et la gestion de l’affichage de l’interface utilisateur SharePoint de manière à procurer une expérience unifiée dans des sites multilingues.

Déploiement de contenu à partir de l’environnement de création/intermédiaire vers l’environnement actif

La fonctionnalité Déploiement de contenu a été ajoutée dans SharePoint 2007 afin de répondre aux attentes des sociétés qui hébergeaient leurs sites Internet sur SharePoint et qui souhaitaient un environnement distinct dans lequel les auteurs pourraient modifier et réviser le contenu avant sa publication sur la batterie de serveurs destinée au public. Dans SharePoint 2010, nous avons fourni beaucoup d’efforts pour améliorer la fiabilité de la fonctionnalité Déploiement de contenu.  En outre, une grande partie des améliorations apportées à la fiabilité sont disponibles pour les clients SharePoint 2007 par le biais de mises à jour cumulatives. De plus, nous avons apporté des modifications à la plateforme afin qu’il soit plus facile de tirer parti des captures instantanées de base de données dans les scénarios où la création sur site est réalisée parallèlement à l’exécution du travail de déploiement de contenu. Vous pouvez tirer parti de cette fonctionnalité si vous disposez de SQL Server 2005/2008 édition Enterprise. Enfin, les améliorations apportées à la journalisation facilitent l’obtention d’informations sur les travaux de déploiement de contenu.

Flux de travail de publication

Suivant le type de déploiement de gestion de contenu Web dont vous disposez, vous pouvez décider du degré de simplicité ou de complexité que doit présenter votre processus d’approbation de publication. Vous pouvez décider que vous n’avez besoin d’aucun processus d’approbation, utiliser des flux de travail d’approbation parallèles ou en série simples prédéfinis ou personnaliser les flux de travail prédéfinis disponibles dans SharePoint Designer 2010 pour modéliser votre processus d’entreprise. Nous permettons désormais aux utilisateurs professionnels de modéliser leur flux de travail dans Microsoft Visio 2010 en vue de son importation dans SharePoint Designer 2010. Un autre grand avantage de la création dans Visio est que SharePoint utilise une nouvelle fonctionnalité, Visio Services, pour présenter la visualisation du flux de travail, qui indique exactement à quel niveau du processus le flux de travail est en cours d’exécution. Enfin, nous avons apporté des améliorations dans cette version qui vous permettent de réutiliser le flux de travail que vous avez créé et de l’appliquer à des types de contenu et à des modèles de sites. 

Web Analytics

Une partie importante de tout site consiste à comprendre ce qui se passe avec le contenu, les utilisateurs et les serveurs qui assurent le fonctionnement du site. SharePoint 2010 fournit une palette de nouvelles fonctionnalités Web Analytics qui surveillent différents aspects de l’utilisation du site. Outre utiliser les rapports prédéfinis, vous pouvez vous abonner à des alertes pour surveiller l’évolution des mesures clés. Au-delà de l’aperçu du trafic, il est possible d’obtenir un aperçu d’une recherche articulé autour de requêtes de recherche, de termes populaires et de l’issue des requêtes (réussite ou échec). En outre, de nouveaux meilleurs résultats sont recommandés pour le système de recherche grâce à l’observation des liens sur lesquels les personnes cliquent dans la page des résultats de la recherche, afin que vous puissiez promouvoir ces liens en haut de la page.

Image_partielle014

Rapport indiquant l’évolution du nombre d’affichages de page sur le site.               

Surveillance de l’intégrité du serveur

Du point de vue analytique, l’infrastructure de journalisation de SharePoint 2010 présente des avancées importantes qui vous permettent de surveiller les performances de votre déploiement SharePoint. Vous pouvez désormais rechercher facilement les pages les plus lentes (en termes de rendu) sur votre site. Par conséquent, si vous avez effectué une personnalisation qui se traduit par l’existence d’un ou de plusieurs composants WebPart Requête de contenu effectuant des requêtes coûteuses et que vous avez oublié d’activer la mise en cache, vous pourrez rechercher cette page. Dans la mesure où les sites sont hautement personnalisés avec des contrôles de champs et des composants WebPart personnalisés, nous avons introduit la fonctionnalité Tableau de bord du développeur qui permet à un développeur d’analyser pourquoi une page donnée s’affiche lentement afin de déterminer au niveau de la page les requêtes qui ont été adressées au serveur SQL principal et la durée de leur traitement. L’introduction des solutions en bac à sable permet aux administrateurs de site de télécharger du code personnalisé qui s’exécute dans son propre bac à sable en vue de le surveiller et de le limiter de manière à ce qu’il n’ait pas d’incidence sur la qualité de service dont bénéficient les autres utilisateurs sur la batterie de serveurs.

Plateforme évolutive pour renforcer votre site

De nombreux investissements ont été réalisés dans la plateforme afin que soit garantie la continuité des performances et de l’évolutivité à mesure que votre site croît.

Bibliothèque de pages volumineuse et organisateur de contenu

Nous avons apporté des améliorations dans SharePoint 2010 afin qu’il prenne en charge des milliers de pages dans une bibliothèque de pages donnée, mais plus important encore, nous avons introduit la possibilité d’organiser les pages en dossiers avec une bibliothèque de pages. Vous pouvez vous appuyer sur une nouvelle fonctionnalité appelée Organisateur de contenu pour améliorer l’organisation de votre contenu Web en définissant des règles qui déterminent l’emplacement à attribuer à la page. Cela permet aux auteurs de se concentrer sur la création du contenu, tandis que l’organisateur de contenu utilise des règles pour acheminer la page vers l’emplacement adéquat. En outre, grâce à la prise en charge des listes volumineuses, SharePoint 2010 permet aux informaticiens de définir les modalités d’accès à ces éléments par le biais de la nouvelle fonctionnalité de limitation de ressources, qui permet de limiter le nombre d’éléments accessibles dans un affichage ou un composant WebPart Requête de contenu, par exemple.

Optimisation du composant WebPart Requête de contenu

Comme indiqué précédemment, le composant WebPart Requête de contenu peut afficher du contenu dynamique basé sur une requête. Dans cette version, nous avons réalisé des optimisations de requête qui tirent parti des index disponibles sur la liste interrogée par le composant WebPart Requête de contenu.

Prise en charge du contenu multimédia enrichi diffusé en continu

Nous avons conçu le produit de manière à ce que l’affichage et la diffusion en continu du contenu multimédia enrichi se déroulent en douceur sur votre site du point de vue de l’utilisateur final et que l’impact sur votre réseau et sur le serveur SQL principal soit réduit au minimum.  Le cache BLOB sur les sites Web frontaux a été optimisé de manière à ce qu’il lise le contenu à partir de SQL par petits blocs et qu’il commence à envoyer le fichier au client immédiatement afin que l’utilisateur n’ait pas besoin d’attendre que la totalité du fichier soit téléchargée. Le cache BLOB peut également fournir au client des parties du fichier qu’il a demandées. Par conséquent, si l’utilisateur souhaite passer au dernier chapitre de la vidéo alors que le fichier n’a pas encore été totalement téléchargé, le cache BLOB peut fournir cette partie de la vidéo immédiatement.

J’espère que ce billet constitue une bonne introduction aux fonctionnalités de gestion de contenu Web nouvelles et améliorées disponibles dans SharePoint 2010 qui vous permettent de doter des sites Web imposants de contenu dynamique multimédia enrichi et d’une expérience utilisateur intuitive pour les auteurs de contenu. Nous espérons aborder ces thèmes en détail avec vous dans des billets de blog futurs et aimerions que vous nous fassiez part de vos commentaires sur les investissements que nous avons réalisés dans SharePoint 2010.

Merci de m’avoir lu. 

Sangya Singh

Chef de programme

Ce billet de blog a été traduit de l’anglais. L’article d’origine est disponible à la page Introducing Web Content Management in SharePoint 2010.



Comments (2)
  1. mej says:

    Dans l'éditeur de texte enrichi.

    J'applique un style de marques de révisions.. On ne peut plus annuler ce style (par exemple h3) pour revenir sur du texte normal sans h3

    Une solution ?

  2. Chris says:

    Bonjour Mme. Singh

    Je suis très enthousiaste par la fonction de "gestion de contenu" de SharePoint. Toutefois, j'épprouve beaucoup de difficultés à la faire fonctionner. Quand je clic sur l'îcone activer de "Gestion de contenu", une erreur apparaît directement. En fait le message d'erreur est le suivant :

    La fonctionnalité d’étendue Site activée possède une dépendance sur une fonctionnalité d’étendue masquée Collection de sites « FeatureDefinition/0c8a9a47-22a9-4798-82f1-00e62a96006e » (ID : « 0c8a9a47-22a9-4798-82f1-00e62a96006e »). Les fonctionnalités masquées ne peuvent pas s’ activer automatiquement sur toutes les étendues. Il peut exister une ou plusieurs fonctionnalités d’étendue Collection de sites visibles activant automatiquement la fonctionnalité masquée dépendante.

    J'ai tenter de mettre actives toutes les fonctionnalités d'étendue de Collection de sites et rien à faire. Une erreur m'es toujours envoyée. J'aimerais savoir qu'est-ce que je dois activer pour permettre à cette fonction de marcher !

    Merci

Comments are closed.

Skip to main content