Installation de SharePoint Server 2016 Preview


Introduction

 

Et voilà, le très attendu SharePoint Server 2016 est bientôt parmi nous. En attendant la version finale prévue pour le printemps 2016, depuis le 24 Août Microsoft a mis à disposition la version Preview. Cette version est une version "beta" publique qui peut être essayée gratuitement pendant 180 jours.

Voici une procédure en français pour vous aider à installer et essayer cette version avec des captures d'écran à chaque étape. Avertissement : ceci est une installation "stand alone", c'est-à-dire que tous les rôles SharePoint sont installés sur une seule et même machine (aka Single Server Farm). Ce n'est évidemment pas une bonne pratique pour une ferme de production, mais ceci fait l'affaire pour une machine de développement ou d'intégration. Pour finir, si vous souhaitez avoir un peu plus d'information sur cette nouvelle version de SharePoint, ainsi que connaître les limitations et le rôle de la version Preview, je vous conseille les deux articles suivant (en anglais) : https://blogs.office.com/2015/08/24/announcing-availability-of-sharepoint-server-2016-it-preview-and-cloud-hybrid-search/ (annonce officielle) et http://www.learningsharepoint.com/2015/08/24/things-you-need-to-know-before-you-install-sharepoint-2016-preview/

 

Téléchargement des binaires et prérequis

 

Avant de se lancer dans l'installation, il nous faut impérativement deux choses: télécharger les binaires d'installation et préparer la machine virtuelle.

Pour télécharger les binaires d'installation, rendez-vous à l'adresse suivante : https://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=48712

N'y chercher pas la version française ou un language pack français, la version Preview de SharePoint 2016 n'est disponible à ce stade qu'en anglais ou avec les languages packs Japonais et Espagnol. Noter également dans ce lien en dessous la clé produit, elle vous sera nécessaire pendant l'installation.

Deuxième étape, la préparation de la machine virtuelle qui hébergera notre serveur. Au niveau des performances de la machine, n'hésitez pas à être généreux. Si vous utilisez Microsoft Azure (vivement recommandé), je vous conseille par exemple d'opter pour une machine de type A6 ou plus. En gros, optez pour une machine du type :

16 Go RAM minimum (prévoir même plutôt 24 Go), 64-bit, Processeurs 4 cores à + de 2Ghz, 80 Go pour le disque système, un disque secondaire de 100 Go ou plus. 

Au niveau de la version du système d'exploitation et de la base de données, je vous conseille : L'édition 64-bit de Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter et au niveau de SQL Server vous pouvez opter pour l'édition 64-bit de Microsoft SQL Server 2014 Service Pack 1 (SP1) ou l'édition 64-bit de Windows Server 2012 R2 Standard ou Datacenter.

N'oubliez pas également de créer un contrôleur de domaine Active Directory et de créer les comptes adéquat à une installation de SharePoint (vous pouvez vous référer au guide de 2013 pour cela, les choses n'ont guère évoluées à ce niveau : https://technet.microsoft.com/en-us/library/cc678863.aspx). Activer sur ce serveur les rôles Web Server (IIS) et Application Server (framework .net etc.).

Comme vous allez le voir, d'autres prérequis sont nécessaires pour installer SharePoint Server. Toutefois, l'outil d'installation est capable de les télécharger et les installer pour vous. Cela suppose toutefois que votre serveur puisse se connecter à Internet. Si ce n'est pas le cas, voici la liste complète des prérequis nécessaires à l'installation :

  • Web Server (IIS) role
  • Application Server role
  • Microsoft .NET Framework version 4.5.2
  • Microsoft SQL Server 2012 Native Client
  • Microsoft WCF Data Services 5.6
  • Microsoft Information Protection and Control Client (MSIPC)
  • Microsoft Sync Framework Runtime v1.0 SP1 (x64)
  • Windows Management Framework 3.0 which includes Windows PowerShell 3.0
  • Microsoft Identity Extensions
  • Windows Server AppFabric 1.1
  • Cumulative Update Package 1 for Microsoft AppFabric 1.1 for Windows Server (KB 2671763)
  • Microsoft ODBC Driver 11 for SQL Server
  • Update for Microsoft .NET Framework to disable RC4 in Transport Layer Security (KB2898850)
  • Visual C++ Redistributable Package for Visual Studio 2013 

Dernier conseil et pas des moindre, installer tous ces logiciels en version anglaise EN-US !! Cela vous évitera probablement bien des ennuis sur des scénarios non encore testés par le groupe produit !! 

 

Installation des binaires

 

Ca y'est vous êtes prêt à lancer l'installation ? C'est partit !

Faites cette installation avec un compte d'installation qiu possède les droits administrateurs de la machine.

Tout d'abord, faite un clic droit sur l'image ISO et cliquer sur Mount :

 Cela vous ajoutera un lecteur qui porte le numéro de release de la version Preview (16.0.4316.1217). Ouvrez ce lecteur :

 Lancer l'exécutable prerequisiteinstaller.exe qui est l'outil pour installer les prérequis : 

Cliquer sur Next :

L'outil va configurer les rôles nécessaires sur le serveur :

Cliquer sur Finish, le système va redémarrer :

Après le redémarrage, l'outil de prérequis va reprendre l'installation. Si ce n'est pas le cas, remonter l'image iso et relancer l'outil d'installation des prérequis, cela va reprendre aux installations suivantes. Cocher "I accept.." et cliquer sur Next :

Tous les prérequis vont être installés. Une fois terminé cliquer sur Finish, puis le système va encore une fois redémarrer :

Une fois redémarré, lancer l'exécutable nommé setup.exe pour lancer l'installation :

Patientez durant la vérification des prérequis. Ne vous inquiétez pas si la fenêtre semble "frisée" et attendre que celle-ci vous redonne la main : 

Si les prérequis sont bien installés, vous allez être inviter à saisir la clé du produit. Pour la version Preview, la clé est disponible juste en dessous du lien pour télécharger l'image ISO sur la page de Microsoft.com (voir adresse dans l'introduction). Cliquer ensuite sur Continue :

Cochez "I accept..", puis cliquer sur Continue :

Choisir les répertoire d'installation ou laisser par défaut, puis cliquer sur "Install Now" :

Patientez durant l'installation :

L'installation est terminée et vous allez être invité à lancer le "Configuration Wizard" qui va vous permettre de créer et configurer votre ferme SharePoint 2016 :

 

Configuration de la ferme (aka Config Wizard)

 

Si vous avez laissé cocher "Run the..", l'écran suivant va se lancer automatiquement. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas un soucis, vous retrouverez ce programme dans votre liste d'applications sous le titre "SharePoint Products Configuration Wizard". Cliquez sur Next : 

Le programme a besoin de redémarrer IIS, cliquer sur Yes :

Nous allons créer un nouvelle ferme, donc cocher "Create a new server farm" et cliquer sur Next :

Saisir le nom de votre instance SQL, ainsi que le compte et le mot de passe du compte d'accès (exemple: le compte administrateur de ferme). Cliquer sur Next : 

Saisir une "passphrase" (mot de passe par exemple). Celui-ci est important, conserver le de côté. Il vous sera nécessaire si vous décider de rajouter un nouveau serveur dans votre ferme plus tard. Cliquer sur Next :

C'est la grande nouveauté de la version 2016 : la capacité d'installer configurer votre serveur à partir de modèles topologiques. On peut choisir par exemple un serveur web frontal, un serveur pure applicatif, etc. etc. Pour une ferme mono-machine "all-in-one", cocher "Single Farm Server" et cliquer sur Next :

Choisir le port de votre centrale d'administration (site de gestion de la ferme) et choisir le mode d'authentification (par défaut choisir NTLM). Cliquer sur Next :

SharePoint vous récapitule les informations, si elles sont correctes, cliquer sur Next : 

 

Patientez durant la configuration (l'étape 3 - création et configuration des bases de données va prendre un peu de temps ne pas s'en inquiéter) :

Si tout s'est bien passé, l'écran suivant va apparaître, cliquer sur Finish :

 

Configuration additionnelle dans la centrale d'administration

 

Félicitations, le plus gros de l'installation est derrière nous. Maintenant nous allons finir les étages de configuration qui se font via la centrale d'administration. Cette fenêtre va normalement s'ouvrir toute seule. Si ce n'est pas le cas pas de panique, vous pouvez retrouver un lien dans votre menu d'application (ex menu démarrer) ou y accéder par votre navigateur via le port choisit précédemment.

Au 1ier lancement, SharePoint va vous proposer de reporter vos erreurs aux équipes produit pour permettre d'améliorer la version 2016 d'ici sa sortie. Cocher "Yes.." et cliquer sur OK :

Vous aller maintenant être invité à configurer les services techniques de SharePoint. Deux choix sont possibles : utiliser l'assistant (Wizard) ou le faire manuellement. Les puristes et les installations de production préférerons évidemment une installation à la main. Pour un environnement de test, le wizard fait très bien l'affaire. Cliquer sur le bouton "Start the Wizard" :

L'assistant va vous inviter à choisir les comptes et services à utiliser dans votre ferme. Saisir le compte et le mot de passe du compte de service à utiliser puis cocher les services que vous souhaitez utiliser :

Cochez les services que vous souhaitez utiliser. Noter que j'ai ici cocher le service "Microsoft SharePoint Insights", car celui-ci est une nouveauté de SharePoint 2016 et que je suis intéressé par le tester 😉 Cliquer sur Next :

La configuration des services va commencer, ne pas s'étonner si cette étape prend du temps, il y'a pas mal de boulot sous-jacent. Prenez votre mal en patience 😉

Félicitations ! Votre configuration est terminée ! SharePoint est maintenant prêt à être utilisé ! Vous pouvez noter l'apparition de "l'App Launcher" en haut à gauche du ruban noir supérieur.

 

Création d'un site d'équipe

 

L'installation à proprement parlé est terminée. Toutefois pour tester un site SharePoint, il nous reste à créer un site d'équipe.

Pour cela, cliquer sur "Manage Web applications":

 Normalement une web application nommée "SharePoint - 80" a été créé et est disponible sur le port 80. Vérifiez que c'est bien le cas et revenez en arrière :

Cliquez sur "Create site collections" : 

Saisir le nom de votre site (par exemple ici "Team Site") :

Choisir un modèle de site (par exemple le "team site"), puis saisir le compte du propriétaire du site :

Cliquer sur OK :

Le processus de création du site est en cours :

La création est terminée, cliquer sur l'adresse de votre site :

Un nouvel onglet apparaît et vous donne accès à votre site d'équipe :

 

Conclusion

 

Bravo, vous avez terminé ! Votre ferme SharePoint Server 2016 Preview est maintenant opérationnelle et vous allez pouvoir vous amuser avec d'ici la sortie de la version finale.

Comme vous avez pu le constater si vous connaissez la version 2013 de SharePoint Server, l'installation n'est pas très différente et vous retrouverez facilement vos marques. A noter tout de même l'installation de serveurs avec des rôles spécifiques, qui aide grandement la construction de ferme SharePoint multiserveurs.

Cette nouvelle fonctionnalité est appelée "Min Roles", et est une nouveauté importante pour les IT Pro. Nous aurons l'occasion d'en reparler dans de futurs articles.

Enjoy SharePoint Server 2016 Preview !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comments (2)

  1. NBelham says:

    Thanks for sharing Olivier. Would you know if there are plans to provide a pre-built VM to try out SP2016 Preview?

  2. I don't have any information yet about this, but I hope that a machine template will soon be available on Azure IaaS. I seen also that you can try SharePoint Server 2016 with a test hosted site available here : mstechtalk.com/sharepoint-server-2016-live-preview-hosted-site

Skip to main content