Windows Server 2016 – Technologie de serveur au niveau supérieur avec conteneurs.


Depuis que l’IT Security connaît un essor général, ce sont surtout les secteurs DevOps qui sont appelés à intégrer de nouvelles méthodes afin de proposer un niveau supérieur de sécurité sans générer de charges opérationnelles supplémentaires.

La technologie des conteneurs fournit ici les possibilités nécessaires et l’intégration de Docker la simplification et l’automatisation souhaitées. Avec Windows Server 2016 annoncé récemment et les conteneurs Hyper-V, on obtient en outre une extension du niveau d’isolation souvent exigé par les entreprises pour les applications individuelles. Le module Docker (Docker Engine) ainsi que le Client Docker ne font pas partie intégrante des images Windows Server 2016 livrées et nécessitent une installation manuelle des packs logiciels correspondants. La prise en charge des conteneurs du côté de Windows Server 2016 est activée avec l’exécution de la commande PowerShell « Install-WindowsFeature containers ». Après un redémarrage du système, les modules Docker correspondants sont installés et vous pouvez créer vos premières applications de conteneurs sous Windows Server 2016.

Il est recommandé lors de la création des conteneurs correspondants d’essayer d’optimiser la taille des conteneurs à l’aide de la nouvelle fonctionnalité Nano Server du Windows Server 2016. La réduction de la taille de l’environnement d’exécution OS avec la suppression de composants non requis minimise bien entendu également l’empreinte des failles de sécurité connues.

Sous GitHub figurent de nombreux exemples pour divers frameworks d’applications tels que ASP.NET, IIS, Appache, etc. ainsi que des banques de données comme MongoDB, MySQL ou encore Games.

Liens relatifs au thème :


Comments (0)

Skip to main content