Recourir à Edge : optimisez votre site Internet


 

Avec la sortie du nouveau Windows 10, Microsoft a lancé Edge comme le nouveau navigateur par défaut. Il a été conçu en mettant l’accent sur la vitesse, les normes et l’innovation. Vu que Windows 10 a récemment atteint les 65 millions d’utilisateurs, on peut s’attendre à ce que sa part de marché augmente rapidement.

 

 

Nous souhaitons vous donner dans cet éditorial quelques conseils sur la manière d’optimiser votre site Internet pour Edge. La première chose à faire est d’effectuer une analyse de votre site Internet avec l’outil Modern.ie qui vous fournit un rapport détaillé des principaux domaines d’amélioration de votre site Internet comme :

Mettez à jour vos bibliothèques JavaScript

Les bibliothèques courantes comme jQuery sont souvent mises à jour pour corriger les bugs ou les vulnérabilités. Vous pouvez éviter de nombreux bugs de compatibilité avec Edge ou d’autres navigateurs simplement en mettant à jour votre environnement JavaScript.

Evitez la détection du navigateur

Certaines pages web utilisent des techniques de détection du navigateur pour déterminer comment la page web doit s’afficher sur les différentes versions de navigateurs. Néanmoins, cette méthode n’est peut-être pas la meilleure façon car votre site Internet peut ne pas bénéficier de nouvelles fonctions dans la dernière version du navigateur. Nous recommandons d’utiliser la détection des fonctions ; elle détermine d’abord si un navigateur ou appareil supporte une fonction spécifique puis sélectionne la meilleure méthode d’affichage sur la base de cette information.

La détection de fonctions est une alternative géniale à la détection de navigateur et est couramment utilisée via les bibliothèques populaires JavaScript comme Modernizr, ou par le code de détection de fonction. La détection de fonctions est souvent utilisée avec Polyfills pour mettre en œuvre des fonctions modernes dans des navigateurs anciens qui ne les acceptent pas au départ.

Pour plus d’informations, consultez ce post du blog : « Tune, modernise and optimise your website ».

Laissez tomber les plugins

Edge ne prend pas en charge les plugins, c’est donc le bon moment pour penser à supprimer les plugins propriétaires comme Flash et Silverlight. Edge prend en charge Flash, mais au lieu d’utiliser une architecture de plugin, Flash est fourni avec le navigateur. Il est mis à jour et corrigé de manière centrale par l’équipe Edge en collaboration avec Adobe.

Pour certains sites, supprimer les plugins est très facile. Cependant, de nombreux sites rencontreront des difficultés, en particulier ceux fournissant des contenus multimédia. L’équipe Edge a réalisé un guide sur la manière de passer à HTML pour le contenu premium sur le blog Edge.

Evitez les préfixes CSS

Les préfixes CSS sont utilisés par les fournisseurs de navigateurs pour mettre en œuvre de nouvelles fonctions émergentes CSS avant qu’elles ne soient totalement ratifiées par le W3C. Si un fournisseur met en œuvre un préfixe CSS, il contiendra le texte suivant :

Chrome (-webkit), Firefox (-moz), Internet Explorer (-ms), Opera (-o), and Safari (-webkit).

Evitez autant que possible d’utiliser des préfixes spécifiques au fournisseur. Si vous devez impérativement utiliser des préfixes de fournisseur, utilisez Grunt PostCSS pour automatiser la gestion des préfixes dans votre CSS.

 

J’ai juste mis l’accent sur les questions les plus courantes qui pourraient impacter la compatibilité de votre site Internet avec Edge, ou même avec d’autres navigateurs modernes. Si vous voulez en savoir plus sur Edge, je vous recommande de consulter le blog de l’équipe développement où vous trouverez toutes les informations concernant les nouvelles fonctions d’Edge et les améliorations.


Comments (0)

Skip to main content