J’ai hacké mon onduleur ou le reverse engineering de protocoles de communication (part 5)


Dans mon premier post, j’indiquais avoir trouvé en quelques minutes comment faire pour envoyer un mail en SMTP. Parce que ce n’est tout de même pas si simple si le serveur SMTP nécessite une authentification et toujours pour faire plaisir à Benjamin qui trouve que je n’ai pas écrit assez de code, voici ce qu’il faut écrire :

'objet mail

Dim email As
New MailMessage("from@mail.fr", "to@mail.fr")

'le nom du serveur SMTP ou son adresse IP

Dim MonSmtpMail As
New SmtpClient("smtp.mail.fr")

'sujet du message

email.Subject = "Test message onduleur"

'corps du message

email.Body = "Ceci est un message de test pour l'envoie du mail à travers l'onduleur"

'indique qu'il ne faut pas utiliser les informations de sécurité de l'utisilateur

MonSmtpMail.UseDefaultCredentials = False

'crée un nouveau credential

MonSmtpMail.Credentials = New Net.NetworkCredential("login", "motdepasse")

'indique qu'il faut envoyer le mail par le réseau

MonSmtpMail.DeliveryMethod = SmtpDeliveryMethod.Network

'gestion d'erreur

Try

MonSmtpMail.Send(email)

 

Catch ex As Exception

MessageBox.Show(ex.Message)

End
Try

La vraie ruse se trouve dans l’utilisation du NetWorkCredential qui permet de créer des informations de sécurité avec un login, un mot de passe et un domaine (optionnel).

S’il n’y a pas besoin d’authentification, ou si l’authentification est intégrée, alors les 3 lignes avant le try ne sont pas nécessaires.

Alors Benj, t’en penses quoi de ce code ?

La suite au prochain post…

Comments (0)

Skip to main content