Migration vers IE 9 – partie 4 – Remédiation de problème de compatibilité sous Internet Explorer 9


Lors d’un projet de migration vers Internet Explorer 9, il est fréquent de trouver de nombreuses applications non compatibles à 100 % nativement. Les problèmes peuvent être liés à la mise en page, à la sécurité et peuvent altérer l’aspect graphique ou le comportement de l’application jusqu’à la rendre totalement inutilisable. Heureusement, quelques réflexes permettent de résoudre rapidement une grande majorité des problèmes rencontrés.

Quicks mode

Bon nombre de sites intranet d’entreprise ont été développés en prenant comme cible Internet Explorer 6, le navigateur alors présent sur la quasi-totalité des ordinateurs d’entreprise. Depuis la date de sortie d’Internet Explorer 6 (2001) les standards du web ont grandement évolué. Aussi, il est normal qu’un même site développé pour les standards portés par Internet Explorer 6 n’ait pas le même rendu graphique sous Internet Explorer 9 qui est plus respectueux des standards actuel (Html 5, CSS 3 et SVG 1.1). Heureusement, Internet Explorer 9 propose plusieurs modes d’interprétation d’un site internet ou intranet. Il dispose :

  • Du mode natif Internet Explorer 9
  • Un mode compatible Internet Explorer 8
  • Un mode compatible Internet Explorer 7
  • Un mode de compatibilité pour les standards plus anciens : le mode Quirks

Tester l’affichage d’un site sous ces différents modes est rendu extrêmement aisé par l’utilisation des Developpers Tools (accessibles grâce à la touche F12 et inclus automatiquement au sein d’Internet Explorer 9). Il est possible, grâce à cet utilitaire, de changer le mode d’interprétation d’un site par Internet Explorer. Sachant que bon nombre de sites intranet ciblent le mode Quirks (que ce soit de façon consciente ou non), le test de l’affichage en mode Quirks est un réflexe qui peut faire gagner beaucoup de temps dans la phase d’analyse du problème.

Il est ensuite possible de forcer l’affichage d’Internet Explorer 9 dans le mode de rendu Quirks, à travers l’utilisation de metadans l’entête de la page ou directement au niveau du serveur applicatif.

L’utilisation de mode Quirks est une solution tout à fait acceptable pour faire fonctionner rapidement une application, mais ne doit en aucun cas être une solution à long terme. En effet, le mode Quirks reprend les standards datant d’Internet Explorer 5. Cibler ce mode d’affichage, c’est donc cibler des standards très anciens et se priver de beaucoup de fonctionnalités apportées par les standards plus modernes (et ne pas garantir un rendu correct sur les navigateurs différents ou des périphériques mobiles).

Virtualisation

Pour des applications critiques et ne pouvant être corrigées (comme une application fournie par une société tierce et dont il n’existe pas de mise à jour), une solution envisageable est la virtualisation d’Internet Explorer.

Il existe plusieurs sortes de virtualisation :

  • Le mode XP. Entièrement gratuit, il permet d’exécuter un programme ancien (comme un site sous Internet Explorer 6) comme s’il s’exécutait sous Windows 7.
  • Microsoft Enterprise Desktop Virtualisation (MED-V), une solution industrialisée de virtualisation où le lancement d’une application virtuelle est transparent pour l’utilisateur. L’administration des machines virtuelles sous-jacentes peut alors être gérée à distance.
  • Virtualisation du poste de travail. Dans cette solution une machine virtuelle est entièrement disponible et peut être partagée entre plusieurs utilisateurs. Il faut alors se connecter depuis un poste client à la machine virtuelle par une liaison de bureau à distance.
  • La virtualisation de postes de tests. Dans le cadre des migrations applicatives, il est intéressant de connaitre le comportement d’un site sous une certaine combinaison de système d’exploitation et de version du navigateur. Microsoft fournit gratuitement des machines virtuelles reprenant les combinaisons possibles. Ces machines virtuelles sont limitées à 90 jours d’utilisation.

Deuxième poste

Dans le cadre d’usage ponctuel d’applications non compatible, une solution financièrement envisageable est un second poste équipé d’une version antérieure d’Internet Explorer. Un poste peut alors être utilisé par plusieurs utilisateurs, sans avoir à déployer des solutions coûteuses.

Cette solution met typiquement en œuvre une version d’Internet Explorer 6 utilisée sous Windows XP. Dans ce cas, il faut faire attention à bénéficier du support étendu de Windows XP qui prolonge le support de l’installation jusqu’à avril 2014.

Historique des problèmes

Conserver un historique des problèmes de compatibilités constatés permet d’accélérer le diagnostic de ces problèmes pour le futur. De plus, pour un même problème diagnostiqué sur différentes applications a très souvent la même solution de contournement.

Il est donc très efficace de conserver en un point centralisé et partagé, la liste des problèmes constatés et les solutions correspondantes. Il est aussi important de pondérer ces problèmes par leur fréquence d’occurrence.

Ainsi, lors de la phase de test d’une application, et lorsqu’un problème constaté, il suffit de se référer à la liste des problèmes les plus détectés et de tester les solutions de remédiations proposées. Une vaste majorité des problèmes est alors détectée, diagnostiquée et parfois même corrigée par une population non experte en migration applicative, libérant ainsi les efforts des équipes dédiées qui peuvent se consacrer aux problèmes plus complexes ou ceux dont il n’existe pas de solution de contournement aisée à mettre en place

Zone Intranet

Sous Internet Explorer, les mécanismes de sécurité ne sont pas les mêmes en fonction de la provenance de la page Web. Les mécanismes qui ne se comportent pas de la même façon sont :

  • La communication inter application
  • Les mécanismes de sécurité
  • Les alertes envers l’utilisateur
  • Le comportement des ActiveX
  • Les accès au système (registre, système de fichiers, …)

Ainsi lorsqu’une application d’entreprise ne fonctionne pas pour des raisons de sécurité, une des premières choses à tester est la zone dans laquelle ce site est répertorié. La zone internet est la zone la plus sensible, il s’agit donc de la zone où les règles de sécurité seront les plus sévères. En zone intranet, zone dans laquelle les applications internes d’une entreprise doivent se trouver, et beaucoup plus souple, permettant ainsi des comportements applicatifs plus riches.

Conclusion

Trouver une solution de contournement ou résoudre un problème de compatibilité applicative n’est pas une chose simple. Mais il est important de disposer d’une démarche qui permet d’aller vite sur les problèmes connus et de disposer de solutions de repli rapides. Une fois l’application fonctionnelle, il sera alors temps, à l’occasion d’une maintenance évolutive, de trouver des solutions plus pérennes.

 


Ce post fait partie d'une série de 4 billets visant à aider un projet de migration vers Internet Explorer 9 et publiée conjointement avec Louis-Guillaume Morand :

La totalité de ces articles est aussi disponible sur MSDN.

Skip to main content