Métriques de codes avec Visual Studio Team Developer 2008


Une des nouveautés de l’édition 2008 de « Visual Studio Team Developper » est la fonction qui permet de calculer des métriques sur son code.  L’objectif est de comprendre la complexité de son code et de connaître les points faibles de celui-ci. C’est essentiel pour le maintenir et pour connaître la qualité du code de fournisseur par exemple.


Je vous propose de passer en revue cette fonctionnalité.


Pour lancer l’analyse du code, il suffit de se sélectionner dans la fenêtre « Solution Window » la solution ou un projet, de faire un clic droit et de lancer « Code Metrics ».



 


On obtient une fenêtre de résultat avec 5 indicateurs :




  • Index de maintenabilité

Derrière ce terme se cache une formule complexe dont vous avez le détail ci-dessous..


Contrairement aux autres métriques, la valeur la plus élevée indique une meilleure maintenabilité du code.





  • Couplage de classe

Ce chiffre indique pour un type ou une méthode le nombre de dépendance vers d’autres méthodes ou types. Un nombre élevé de dépendance entraînera des modifications en cascade.





  • Profondeur d’héritage

Il s’agit de connaître la profondeur de l’arbre d’héritage. Les fonctionnalités d’hétitage sont très intéressantes dans la programmation objet. Mais une trop grande profondeur d’héritage induit des difficulté de maintenance du code lorsqu’une classe de base est modifiée.





  • Nombre de ligne de code

C’est le nombre de ligne de code exécutable de l’application.





  • Complexité cyclomatique

C'est le nombre de branchement conditionnel dans le fichier, la classe ou la méthode.


Si le nombre est élevé, l'application ne sera pas simple à tester. 



Les dernières captures d'écran sont extraits de la présentation de Noad Coad de Microsoft au TechEd 07 à Orlando (http://blogs.msdn.com/noahc/default.aspx).


Skip to main content