Mise au point sur la facturation à l’usage de Windows Azure


La puissance de calcul est dite facturée à l’usage. Pour être plus précis elle est facturée au temps de provisioning car vous payez l’occupation des instances de machines virtuelles. Donc si vous mettez votre webrole en mode “stop”, la facturation continue malgré tout. Il faut supprimer l’application de la plateforme pour « couper les vannes ».

L’avantage du "pay as you go" est que tant que votre application est peu utilisée elle ne vous coûte quasiment rien et dès qu’elle augmente elle génère des ressources proportionnelles à son utilisation. Le coût associé à ce mode de consommation est moins prévisible qu'un abonnement mais présente l'avantage d'être plus flexible sur les ressources à allouer au moment où il faut les allouer. Les prix sont les suivants:

Windows Azure

  • Puissance de calcul: 0,0852 € par heure (petite instance de calcul)
  • Stockage: 0,1703 € par gigaoctet et par mois
  • Transaction de stockage: 0,0071 € pour 10 000 transactions de stockage
  • Communication de réseau: 0,1064 € par gigaoctet transféré depuis l'Amérique du Nord et l'Europe/  0,1419 € par gigaoctet transféré depuis tout autre pays/  0,0071 € pour 10 000 transactions de stockage1

SQL Azure

Bases de données Web:

  • 7,085 € par base de données jusqu'à 1 Go par mois
  • 35,425 € par base de données jusqu'à 5 Go par mois

Bases de données Business Edition:

  • 70,913 € par base de données jusqu'à 10 Go par mois
  • 141,826 € par base de données jusqu'à 20 Go par mois
  • 212,739 € par base de données jusqu'à 30 Go par mois
  • 283,652 € par base de données jusqu'à 40 Go par mois
  • 354,565 € par base de données jusqu'à 50 Go par mois

 

Plus de détails dans le tableau comparatif des offres.

 

 

Skip to main content