PDC’09: Silverlight 4 Beta est disponible


Trois  mois après la sortie de Silverlight 3 qui amenait de nombreuses nouveautés, Scott Guthrie nous présente lors du Keynote de la PDC les nouveautés de  Silverlight 4.

Sur le plan du multimédia: prise en compte de webcam et du microphone. Dans la démonstration, Scott applique un pixel shader sur le flux de sa webcam (ci-contre). A noter le support du streaming en multicast et la protection du contenu avec du DRM offline.

Coté serveur, IIS Media services avec Smooth Streaming permet d’adapter la qualité du flux video en fonction de la bande passante disponible. La prochaine version des IIS Media Services  permettra de diffuser du contenu sur l’iphone en utilisant un simple tag <Video/> visible par Safari (http://www.iis.net/iphone).

En ce qui concerne le développement d’applications métiers :

  • Support des imprimantes locales / Apperçu avant impression
  • Support du copier-coller. Ex: copier-coller du contenu d’une grille dans Excel
  • Click droit personnalisable
  • Implicit Styling: permet au designer d’utiliser le même style pour tous les contrôles du meme type
  • Support du Drag & Drop depuis le bureau Windows
  • Un contrôle HTML pour afficher tout type de page web (y compris les pages web contenants des plug-ins comme Flash ou Silverlight)
  • Un controle d’éditeur du texte riche

Visual Studio 2010 est l’outils de développement pour Silverlight 4 avec un editeur WYSIWYG par glisser/déposer des contrôles. Une nouvelle version de .NET RIA Services pour faciliter le développement d’applications n-tiers en Silverlight est également prévue.

Silverlight 3 offre la possibilité d’installer l’application en local dans le menu démarrer pour les scénarios déconnectés hors du navigateur.

Silverlight 4 va plus loin en introduisant le concept d’applications dites “Trusted”. Il s’agit  d’une des annonces les plus importantes car les applications “Trusted” peuvent accéder au système de fichier, piloter des applications présentes sur le poste et faire de l’automation COM pour par exemple accèder à un périférique USB.

Dans le SDK de Silverlight 4, on trouve cet exemple qui pilote Outlook pour créer un mél:

dynamic outlook = 
  ComAutomationFactory.CreateObject("Outlook.Application");
dynamic mailItem = outlook.CreateItem(0);
mailItem.To = "johndoe";
mailItem.Subject = "Silverlight 4 Automation Test";
mailItem.HTMLBody = "<P>test message</P>";
mailItem.Display();

Pour commencer à développer en Silverlight 4, l’ensemble des étapes sont détaillées ici.

Cette version majeure de Silverlight permet aux éditeurs de logiciels d’imaginer de nouveaux scénarios avec un runtime léger et simple à installer.

lauelm Laurent ELMALEH
Partner Technology Advisor
DPE – Microsoft France
http://blogs.msdn.com/editeurs_de_logiciels
me contacter

Skip to main content