Vos processus de développement applicatif sont-ils industrialisés?


Problèmes de qualité, de délais, de coûts, de gestion des corrections et de la maintenance sont des défis auxquels sont confrontés tous les éditeurs. Pour y faire face ils se doivent d’industrialiser les processus de développement des logiciels qu’ils réalisent.

Par essence, le logiciel est fortement dépendant du savoir-faire et il est illusoire de vouloir se rendre indépendant des hommes, mais il est possible moyennant la mise en place de méthodes appropriées de dépendre des bonnes compétences, sans dépendre d’individus particuliers en tant que tels.

Qu’est-ce que l’industrialisation du logiciel?

  • L’industrialisation des développements logiciels et d’un département de R&D recouvre le passage d’un modèle artisanal et reposant fortement sur un savoir-faire de personnes isolées à un modèle industriel reproductible, prévisible et permettant de réduire en partie la dépendance aux individus « nommés ».

Dans quelles conditions cette industrialisation est-elle possible?

  • Cette industrialisation suppose le suivi d’une méthode rigoureuse et systématique qui contient notamment des aspects d’outillage fort (le logiciel peut servir à construire du logiciel) et d’automatisation (tout ce qui est fait au moins trois fois doit être automatisé).

C’est par ces moyens que l’on arrive à un processus prévisible et relativement reproductible, moyennant les aléas de la recherche pour certains types de logiciels ou le degré d’innovation et d’incertitude est élevé, même en ce qui concerne la faisabilité.

cliquez ici pour lire la suite …

 

xaviercXavier COURCHINOUX
Partner Technology Advisor
DPE – Microsoft France  
me contacter

 

Daniel COHEN-ZARDI – SOFTFLUENT
daniel.cohenzardi@softfluent.com
Découvrez la fabrique logicielle CodeFluent !

 

Comments (0)