"MDT ou SCCM ?" La question qu’il ne faut pas se poser !


Bonjour à tous,

depuis la sortie de la dernière version de notre méthodologie de déploiement de postes de travail (et dorénavant de serveurs), j’entends ici ou la des gens se poser cette question : "MDT ou SCCM pour déployer mes postes ?".

Après en avoir discuté avec plusieurs consultants dans mon équipe ou chez les partenaires, voici les raisons qui me font répondre qu’IL NE FAUT PAS SE POSER CETTE QUESTION !!!

Tout d’abord, je tiens à rappeler que Microsoft Deployment TOOLKIT (en Français, "Boite à outil de déploiement Microsoft) N’EST PAS un produit comme SCCM. MDT est un toolkit, et initialement, BDD (son prédécesseur) était une méthodologie de déploiement ou encore un "accélérateur de solution".

Ensuite, MDT permet de mettre en place différents scénarii  et méthodologie de déploiement en s’appuyant sur des outils/logiciels extérieurs, entre autres :

  • Windows Deployment Services (WDS) : qui permet de démarrer des postes sur le réseau grâce au protocole PXE
  • Windows Automated Installation Kit (WAIK) : qui permet de créer des images WIM, d’éditer des fichiers de réponse unattend.xml, et j’en passe
  • Active Directory, SQL Server, SMS 2003, Windows Script Host, etc.
  • et/ou … SCCM

Parmi les différents scénarii proposés par MDT on trouve :

  • NewComputer : déploiement d’un OS sur un poste vierge "sorti du carton"
  • Refresh : déploiement d’un OS sur un poste disposant déjà d’un OS avec récupération des données utilisateur
  • Upgrade : mise à jour d’un OS existant … je conseille plutôt le scénario Refresh
  • et Replace : remplacement d’un ancien poste par un nouveau poste avec récupération des données utilisateur

Puis MDT propose 2 méthodologies différentes en fonction des outils que vous voulez mettre en place (ou dont vous disposez déjà), il s’agit des méthodologies :

  • LiteTouch : utilisation de WDS et stockage des images master sur un partage réseau, quelques actions manuelles sont éventuellement nécessaires
  • ZeroTouch : utilisation d’un outil de télédistribution tel que SMS 2003 ou … SCCM. Aucunes actions manuelles ne sont nécessaires.

je pense que vous commencez a voir ou je veux en venir : SCCM est donc un des outils sur lesquels MDT va s’appuyer pour mettre en place des scénarii et méthodologie de déploiement. Mais MDT n’est pas un concurrent d’SCCM, cela n’aurait d’ailleurs aucun sens, pourquoi Microsoft sortirai un produit qui rentre en concurrence directe avec … un autre de ses produits ?!?!

La seule question qu’il faut se poser est donc la suivante dans le cas de l’utilisation d’SCCM : SCCM avec ou sans MDT.

En effet, de la même manière qu’il était déjà possible dé déployer des images WIM avec SMS 2003 sans BDD 2007, il est toujours possible de déployer des images WIM avec SCCM sans MDT.

mais dans ce cas la : Quel intérêt ? Voila la question que je me pose aujourd’hui, quel est l’intérêt d’un déploiement d’OS avec un outil comme SCCM sans la méthodologie MDT.

N’allons nous pas tomber exactement dans les scénarii de déploiement que prévoit MDT ? Bien sur que si …

N’allons nous pas nous poser la question de l’automatisation du processus de déploiement que prévoit MDT ? Bien sur que si …

Dans ces cas là, pourquoi ne pas s’appuyer sur tout le travail déjà effectué par les équipes MDT qui planchent tous les jours sur les problématiques de déploiement de postes de travail et de serveurs ? De mon point de vue c’est une perte de temps, mais quoi qu’il en soit ce n’est que mon point de vue.

Je tiens a remercier mes collègues et les partenaires avec qui j’ai discuté argumenté sur ce sujet, les discussions ont toujours été très intéressantes et chacun m’a apporté son point de vue. Entre autres

  • Daniel Givaudan (Microsoft)
  • Gautier Confiant (Microsoft)
  • Eric Tran (Microsoft)
  • Arnaud Berrebi (Nelite)
  • Sebastien Butreau (Exakis)
  • Jeremy Sanglier (Exakis)
  • Fabien Lange (Avanade)
  • Cedric Gasnier (Avanade)
  • Dimitri Farcy (Atos Origin)

Certains d’entre vous ont peut être assisté aux sessions TechDays de Daniel ou Gautier, vous y avez peut être croisé Sebastien ou Jérémy au stand Exakis, en tout cas, je suis vraiment très heureux de travailler avec autant de personnes de qualité, merci messieurs.

Comments (8)

  1. Sylvain says:

    Est-ce que MDT 2008 peut faire des images virtuels ?

  2. Fabrice says:

    Le début de l’article est très bien, il met en appetit mais lorsque l’on s’attend à un comparatif avantages/inconvénients de SCCM avec MDT, c’est vide? ou alors il y a une page manquante dans cet article?

    Cela serait intéressant de compléter cet article en y apportant des éléments factuels concernant le couplage de MDT avec SCCM.

  3. Maxime says:

    C’est dommage que l’article ne soit pas assez complet / détaillé. A mon avis, vous oubliez de rentrer dans le détail, et c’est la que se trouve la partie manquante. On reste sur notre fin…

  4. Antony says:

    D'accord avec les avis de Fabrice et Maxime, l'article démarre sur la question "MDT ou SCCM?" qui attire évidemment l'attention, mais au cours de la lecture, à part citer les différentes scénarii adressés par MDT, on reste sur notre faim, il manque de la consistante, je n'arrive toujours pas à comprendre où vous souhaitez en venir dans votre démonstration.

    On part d'abord sur MDT avec ou sans SCCM pour le ZTI, et on arrive à la même chose pour SCCM avec ou sans MDT…

    Pour moi, la réponse claire à formuler est que MDT est un toolkit qui permet la conception d'image master et leur déploiement quasi automatisé. Mais MDT ne répond pas à la problématique de system management.

    SCCM doit s'inscrire dans un cadre plus large que le déploiement et être choisi en tant que solution de gestion du cycle de vie du poste de travail (télédistribution & updates post install, asset inventory, software metering…). De plus, j'aurai tendance à préconiser une solution à base de SCCM dès lors que la superficie du parc à traiter devient trop importante pour se permettre de passer manuellement sur chacun des postes (sites distants…)

  5. Daniel says:

    Au début, je pensais trouver la réponse à LA question… mais le contenu m'a encore plus embrouillé.

    Au final, je ne sais pas si je dois choisir entre SCCM ou WDS couplet avec MDT.

    Allez, je continue de googleisé là dessus.

    Cdt,

  6. David Sebban says:

    Je suis étonné de voir que cet article vous a embrouillé, et je m'en excuse, ce n'était pas le but. Le but était simplement d'arriver à la conclusion suivante :

    si vous planifiez un déploiement d'OS Windows industriel … utilisez MDT !

    si vous n'avez pas SCCM, utilisez MDT avec la méthodologie Lite Touch

    si vous avez SCCM, utilisez MDT avec la méthodologie Zero Touch

    si vous n'utilisez pas MDT, vous allez … réinventer la roue, certains adorent faire ça, moi pas ! :)

    quand aux comparaisons entre MDT + SCCM et SCCM Seul, je vais essayer de vous préparer un article la dessus sur mon nouveau blog : blogs.nelite.com/…/dsebban

  7. GUIDOVIC says:

    T F C qui   paerler sur le deploiementd un systeme d exploitation avec mdt 2010 sous windows serveur 2008