PDC09: The State of Parallel Programming


Cette session très conceptuelle animé par Burton Smith (Technical Fellow chez Microsoft) a permis de présenter de manière détaillée comment gérer la notion d’état en programmation parallèle.

Les langages orientés messages ou bien les langages fonctionnels n'échappent aux difficultés de la concurrence une fois engagés dans la programmation  parallèle. Pour maintenir les invariants dans un contexte concurrent, l'utilisation de transaction atomique est sans doute la meilleure réponse. Une implémentation du concept de Mémoire Transactionnelle peu être envisagée à condition que le coût d'atomicité et d'isolation reste raisonnable au regard de l'application concernée. En d'autre mot la granularité du code engagé dans une transaction mémoire ne doit pas entrainer un volume de ressources pénalisant pour le bon fonctionnent générale de l'application (en parallélisme c’est la moindre des choses).

Bref une session très intéressante, mais peut être un peu trop théorique, une démonstration aurait sans doute permis d'illustrer une concrétisation de tous ces concepts si importants en programmation parallèle.

L’équipe DevPara

Comments (0)

Skip to main content