Pas de billet ce soir…


Je n’écrirais pas de billet ce soir.


Je suis assez occupé avec une discussion passionante qui a commencé hier soir dans les commentaires du dernier billet de M. Louis Naugès. Nous en sommes à 45 commentaires et je pense que le débat n’est pas près de cesser. J’adore 🙂


 A bientôt les amis 😉

Comments (11)

  1. Un peu facile d’entamer une discussion sur un post bien pourri à la base. A vaincre s’en gloire…

  2. CLaueR says:

    Tu voulais dire "A vaincre sans péril", mais nos lecteurs avaient rectifié d’eux-même.

    Mais je ne suis pas d’accord, il est chaud ce thread, et le fait de me montrer sous mon étiquette Microsoft fait de moi une proie de choix.

    Plein de gens n’ont jamais eu une personne de Microsoft en face d’eux, alors souvent, ça termine en plan "36 15 code EXUTOIRE".

    Pas grave, j’ai la thick skin et un peu l’habitude à force. C’est juste dommage que ça rende les dialogues si compliqués.

  3. RichardC says:

    C’est ce que je qualifierais, une discussion de bistrot, du niveau d’une vrai discussion de bistrot.

    Comme d’habitude, dans ce genre d’argumentation, les bases même sont faussées: la comparaison avec la conception/production d’avions (bref de vrai prod) montre que cette personne n’a jamais mis les pieds dans un bureau d’étude (un vrai) ni une usine de production. Et ce n’est pas parce qu’on se dit spécialiste d’une technlogie qui n’en est pas une (désolé Christophe, mais j’ai tjs pas compris web 2!), qu’on pose en costard cravatte (oops, re-désolé Christophe) que l’on a une quelconque crédibilité intellectuelle. Ca fait bien, mais c’est du vent.

    Ce matin j’entendais à la radio les résultats d’un sondage sur la compréhension des slogans des entreprises auprès des particuliers. La tendance (trendy) est à l’anglais (Open, Imagine is Nothing,  etc.): le patron du labo de la Fnac ne parle pas de rentrée des classes mais de “Back to School”!!! Et bien, o surprise, les gens ne comprennent rien, ils n’ont aucunes idées du message marketing because il est en inglish. Je précise que ce sondage n’a pas eu lieu en France (ou l’anglais n’est pas au top), mais en Allemagne!

    Bref, incompréhension totale entre deux individus (société/client) mais personne ne dit rien ayant peur de paraitre ridicule.

    Je pose encore la question: ou est l’innovation technologique du Web 2 ?

    Dire que Vista et Office sont dépassés, si il veut, personnellement je m’en fou. L’an prochain je sais que je travaillerais sous Vista comme beaucoup de paticuliers, que beaucoup de particuliers diront dans leur entreprise qu’il aimerais avoir la même chose, etc. Les sites web deviendront plus conviviaux, plus interactifs, on verra apparaitre des applis flash, WPF/e de plus en plus complexes (technologiquement parlant), plus sympatiques (pardon, friendly). Ca évoluera et l’on finira par avoir une fusion web/os.

    Peut être, peut être pas, mais quelque soit la direction, Microsoft a toujours prouvé qu’il était capable de s’adapter, de changer de direction à 180° (c’est l’enjeu de MS, garder cette capacité de retournement).

    Bref, discussion de bistrot, purement spéculative. Ce n’est pas un mal, ca amuse un temps, mais qu’on ne prenne pas les vessies pour des lanternes: “et un Ricard, un!”

  4. Wanders says:

    Ah c’est sur beaucoup de rêveur aiment à "se farcir du M$" mais bon faut relativiser…

    Pour moi ce post de Mr Nauges (peut importe la qualité que on lui trouve) montre dans ses commentaires que un dialogue est possible et je remercie Christophe d’y participer.

    J’avais "l’anti microsoft attitude" fut un temps,  aujourd’hui je suis admin sys Windows et mon laptop pro est sous Linux… Je tiens à préserver le meilleur des deux mondes et à me tenir informer en testant par moi même plutôt que de rester sur de l’histoire ancienne (vous savez les pro intel qui croient encore que on doit patcher son SE quand on prend un processeur AMD…).

    Donc Vista et Office 2007 mort né … on verra bien combien d’heures de vols ils auront au compteur dans quelques temps…(pour reprendre l’analogie aux avions des années 50 🙂

    Donc merci Christophe et tout l’équipe MS pour l’ouverture d’esprit qu’ils ont et tous les autres efforts visibles et moins !!!!

  5. CLaueR says:

    Hello Richard,

    Oui, ça a commencé à tourner à la discussion de comptoir après quelques échanges. Je déduis de la suite de ton commentaire que "discussion de bistrot" c’est ta traduction de "Troll" 😉

    Je passe sur ton commentaire sur ma photo. C’est le seul portrait que j’ai de moi, c’est la photo qui a été prise le jour de mon arrivée chez MS il y a maintenant 5 ans, et ce jour là, oui, je portais une cravate. Je ne vais tout de même pas m’excuser d’aimer de temps en temps porter autre chose que des tee shirts de geek 😉

    Bref…

    Non, je ne suis pas un "spécialiste du Web 2.0". Je suis spécialisé sur les plate-formes de développement Web Microsoft et aussi sur Windows Live et je m’intéresse au phénomène du Web 2.0.

    Normal que tu n’aies pas compris où sont les innovations techniques dans le Web 2.0 : Comme je me tue à l’expliquer, l’aspect AJAX est juste la partie émergée de l’iceberg que voient en premier les développeurs. Ce qui fait réellement du Web 2.0 quelquechose de différent, ce sont les usages, pas la technique.

    Ca m’arrive d’ailleurs assez souvent de devoir expliquer ceci à des collègues qui me sollicitent pour faire une "présentation Seb 2.0" chez un client. Je ne fais pas de "présentation Web 2.0". Je peux parler de Web 2.0, mais je fais des présentations techniques sur des outils ou produits Microsoft. Mais ces produits et outils peuvent être utilisés pour réaliser des serices ou applications de type Web 2.0, le cas échéant. La nuance est importante à mon sens.

    En revanche, je suis totalement d’accord avec toi sur la fin de ton commentaire. Comment peut-on imaginer que les hautes instances de Microsoft n’ont pas senti venir, anticipé et d’ores et déjà défini une stratégie face à ce paradygm shift. Est-ce que selon vous le départ de Bill Gates du poste de "Chief Software Architect" et son remplacement pour partie par Ray Ozzie ne sont pas des messages forts ? Avez-vous relu dernièrement le mémo de Ray Ozzie sur "Internet Services Disruption" ?

    Là ou c’est de la discussion de comptoir, et ou ça m’amuse beaucoup, c’est quand quelques personnes estiment être en position de donner des conseils à Microsoft sur la direction à prendre, tout en sous-entendant qu’elles ont tout compris de la stratégie actuelle, qu’elles connaissent les innombrables facettes de la compagnie et tous les tenants et aboutissants.

    Là ou je les rejoins, c’est effectivement que pour Microsoft, mais comme pour chaque entreprise, c’est le principe de Darwin qui s’applique : Savoir évoluer ou bien disparaitre. Je suis un technos, à la base. Je n’ai pas un MBA en poche, et je pense que la majorité des gens qui s’expriment et commentent sur la question n’en ont pas non plus. Je fias confiance au board de Microsoft pour savoir comment diriger une boite de cette taille, et comment lui faire prendre les virages nécessaires, même s’ils doivent être à 180 degrés.

    Et puis à ceux qui trouvent malin de me lancer des attaques personnelles, tant pis pour eux. Je débats sur des idées ou des faits, mais pas à ma connaissance en faisant des attaques envers les personnes.

    Je ne suis pas payé pour blogguer. Que non !

    Simplement, j’aime ce que je fais, j’aime ma boite, j’y crois et j’ai confiance. Si ça n’était pas le cas, et si ça devait ne plus être le cas un jour, je changerai de crèmerie. Mais ça n’est en aucune façon le cas actuellement ! Pour moi, la crédibilité, ça passe aussi par ça.

  6. RichardC says:

    Ca n’empêche que j’aime pas ta photo ;-)))

  7. fg says:

    Ben moi je la trouve très bien sa photo ! Juste que je me suis toujours demandé pourquoi il penche un peu la tête.

  8. CLaueR says:

    > Juste que je me suis toujours demandé

    > pourquoi il penche un peu la tête

    Voilà, je suis démasqué. C’est que j’ai un hémisphère plus lourd que l’autre. En fait, j’en ai surtout un plus léger que l’autre ;))

  9. Chal says:

    Juste pour dire un "gourmand, christophe !"

    J’arrive trop tard pour troller !!  Mais je comprend ton état d’esprit… Cela me rappel les débats M$/Linux, C++/Java, Java/.NET, Client léger/Client lourd…

    Enfin comme quoi l’informatique est un monde vivant… en perpétuel évolution …

  10. David E. says:

    Il est un peu facile de critiquer la discussion sur le sujet de Mr Nauges sur votre site.

    De plus, si elle a sur certains commentaires des aspects de discussion de bistrot, vos propos subjectifs sur Microsoft et ses qualités y sont pour beaucoup. Je vous cite parlant de Microsoft : "Oui, nous peaufinons nos produits, c’est le moins qu’on puisse faire pour nos clients."…

    Pourquoi ne pas simplement continuer la discussion de départ ?

  11. CLaueR says:

    Cher David, Vous ici ! Quelle surprise 🙂

    Désolé, je n’ai pas filtré votre commentaire. Voilà ce que j’ai à vous répondre :

    – J’ai relayé sur mon blog ce thread que je sentais déjà – à juste titre – comme long et consommateur de temps à partir du moment où je suis entré activement dans le débat

    – Je continue la discussion aussi là bas

    – C’est mon blog, je pense avoir le droit d’y parler de ce que bon me semble

    – Moi aussi j’aimerais bien continuer sur le sujet du départ, mais les derniers commentaires, dont les vôtres, partent un peu dans tous les sens et – pardonnez-moi – mélangent un peu tout et n’importe quoi. C’est à croire que pour une fois que vous avez quelqu’un de Microsoft à qui parler, des années de frustrations remontent à la surface et que vous en profitez comme s’il s’agissait d’un exutoire. Allez-y, lâchez-vous ! Ca vous fera du bien 😉

    – Oui, j’ai critiqué la position de M. Naugès dans son billet, sur son blog

    Au final, je le répète, malgré la perception que vous en avez, oui, Microsoft est une société qui travaille dur pour améliorer sans cesses ses produits. Je serais curieux que vous me citiez ne serait ce qu’un autre société qui met autant d’énergie, avec autant de moyens et autant de perséverance pour sortir des produits toujours améliorés, avec une forte politique de démocratisation et de facilité d’accès, sur autant de marchés et autant de segments.

    Oui, tout n’est pas rose, tout n’est pas optimal, personne n’est parfait, mais à plus d’un titre, je pense que nous sommes plus un acteur qui mérite plus de louanges que de critiques.

    Malheureusement, comme disent les financiers "Une forêt qui pousse ne fait pas de bruit. Un arbre qui s’effondre fait beaucoup de bruit".

    C’est malheureusement naturel chez l’être humain de ne retenir principalement que les aspects négatifs. En outre, le "Microsoft Bashing" est de bon ton depuis quelques années. Trouver un fautif présumé de tous les maux de la terre, c’est tellement confortable intellectuellement.

    Si je n’avais qu’un conseil à vous suggérer : laissez pendant un moment vos préjugés de côté, venez rencontrer et aprendre à connaitre des personnes de Microsoft, qui vous expliqueront ce qu’elles font au quotidien, et il est fort probable qu’ensuite votre point de vue en sera au moins légèrement modifié.

    Au plaisir 😉

Skip to main content