Avec Office Live, les éditeurs couvrent le Long Tail via applications spécifiques en mode SaaS


01Net publie un article sur le programme de partenariat proposé aux éditeurs de logiciels Français sur l’offre Office Live, dont je vous ai déjà parlé ici.


Cette plate-forme d’applications en ligne en mode SaaS (= Software as a Service) à trois niveaux, dont le premier est gratuit, et les deux suivants accessibles via un abonnement mensuel, permet en effet à des éditeurs de logiciels tiers d’étendre les fonctionnalités de base de Office Live telles que proposées par Microsoft de façon à verticaliser la plate-forme pour certains types d’utilisateurs (associations, professions libérales, ou encore métiers particuliers tels que ceux de la restauration par exemple) ou encore de proposer des solutions génériques telles que des applications de CRM ou de comptabilité.


Cette offre, en d’autres termes, permettra aux éditeurs de logiciels qui proposeront des offres spécifiques sur Office Live d’atteindre la Longue Traine en adressant un marché pour lequel le taux d’équipement est inférieurement proportionnel à l’étendue : celui des TPE et des PME.


Combien de TPE, en effet, ont actuellement les moyens financiers et techniques pour choisir, installer, configurer et ensuite maintenir les applications collaboratives, les applications métiers et autres solutions de CRM dont elles ont cependant besoin, indépendamment de la taille modeste de leurs équipes.


De même, combien de TPE possèdent une existence sur le Web, en disposant de leur propre nom de domaine, avec une adresse d’email pour chaque employé et un site web régulièrement mis à jour ? C’est environ 50% des TPE et PME Françaises actuellement, et ce chiffre n’évolue pas depuis quelques années, alors que par ailleurs, les taux d’équipement et l’utilisation à domicile d’internet explosent littéralement.


C’est donc une double opportunité, avec d’une part des perspectives de croissance de parts de marché pour les éditeurs de logiciels, et d’autre part, un ticket d’entrée à tarif modique, voire gratuit, pour les TPE qui ne veulent certainement pas laisser passer le train de l’économie numérique.


Alors, Office Live ne serait-elle pas la plate-forme Entreprise 2.0 pour les TPE ?

Comments (3)

  1. Sami says:

    Post très intéressant Christophe.

    Pisani en parlait aussi cette semaine sur son blog  : http://pisani.blog.lemonde.fr/2006/11/20/la-longue-traine-1-une-economie-de-la-diversite/‘>http://pisani.blog.lemonde.fr/2006/11/20/la-longue-traine-1-une-economie-de-la-diversite/

    Après, d’un point de vue logiciel, toute la différence est de savoir si la short head (les fameux 20%) aura des besoins qui ne seront pas trop spécifiques pour pouvoir être économiquement rentable dans le business modèle SaaS.

    Et ce, même si l’intérêt de SaaS (contrairement au modèle Application Service Provider) est aussi et surtout de satisfaire les besoins spécifiques (http://blogs.msdn.com/gianpaolo/archive/2006/02/26/539717.aspx via les métadata ou les extensions points)

    Sami

  2. idee cadeaux says:

    Après, d’un point de vue logiciel, toute la différence est de savoir si la short head (les fameux 20%) aura des besoins qui ne seront pas trop spécifiques pour pouvoir être économiquement rentable dans le business modèle SaaS.

  3. CLaueR says:

    Euh… ton commentaire est juste, mais pourquoi me laisses-tu un "Comment Spam" pour des prestations d’éfeuillage en même temps ???

    C’est une nouvelle mode de laisser des commentaires pertinents pour mieux déguiser le Comment Spam ?

Skip to main content