Merci pour vos commentaires sur le billet précédent. Il ne fait aucun doute que l’aspect conceptuel suscite une grande passion et de nombreuses
réactions. Nous allons continuer à parler de la conception et à répondre à vos questions et commentaires par le biais de ces billets de blog. Nous
avons voulu que l’écran Démarrer remplace, de façon moderne, rapide et fluide, les opérations de lancement, bascule, notification et affichage rapide
des informations. C’est un défi de taille. Et bien sûr, notre objectif est de proposer cette conception à la vaste majorité des clients habitués au
menu Démarrer, à la souris et au clavier, aussi bien qu’aux nouveaux clients qui utilisent des périphériques tactiles. Ce billet est rédigé par Alice
Steinglass, chef de projet au sein de l’équipe Évolution de l’expérience.
–Steven

Comme nous l’avons évoqué dans le billet L’évolution
du menu Démarrer
, après avoir examiné l’utilisation réelle du menu Démarrer par le biais de différentes techniques, nous avons réalisé qu’il
servait principalement à lancer les programmes que vous utilisez rarement. Comme les programmes sont de plus en plus souvent lancés à partir de la
barre des tâches, le menu Démarrer semble principalement destiné aux programmes que vous n’utilisez pas souvent. Mais le menu Démarrer n’est pas
parfaitement optimisé pour cette utilisation. Il offre une personnalisation limitée, fournit très peu d’informations utiles et ne propose qu’un espace
réduit pour les résultats de recherche. Nous avons constaté que les personnes « initiées » dont l’objectif est d’être efficaces s’éloignent du menu
Démarrer et épinglent les programmes qu’elles utilisent fréquemment à la barre des tâches afin de pouvoir y accéder en un clic. Cette tendance s’est
affirmée sur les stations de travail professionnelles, où les différents outils utilisés régulièrement sont organisés sur la barre des tâches :
ordinateurs utilisés par les ingénieurs, concepteurs, développeurs, travailleurs de l’information, etc.

Ainsi, comme il était évident que le menu ne s’était pas modernisé à la même vitesse que notre manière d’utiliser les PC aujourd’hui, nous avons vu
un intérêt grandissant pour le remplacement du menu Démarrer (que ce soit pour le tactile ou la souris et le clavier). En même temps, nous avons
constaté une utilisation croissante d’encombrantes icônes de notification de la barre d’état système (avec toujours plus de menus et d’actions), et un
intérêt constant pour les gadgets du Bureau dont le potentiel n’est pas encore pleinement exploité.

À la lueur de ces constats, nous avons pris du recul et réimaginé le rôle du menu Démarrer dans Windows 8. Nous savions que nous possédions déjà un
lanceur puissant des programmes du Bureau dans la barre des tâches. L’écran Démarrer ne vient pas seulement remplacer le menu Démarrer ; il est conçu
pour être un lanceur et un sélecteur d’applications hors pair, un endroit qui regorge de notifications, personnalisable, puissant et efficace. Il
rassemble différentes solutions qui sont actuellement dispersées et médiocrement intégrées. Comme nous l’avons dit, certaines de ces fonctionnalités,
ainsi que la prise en charge complète de la souris et du clavier, ne sont pas incluses dans Windows 8 Developer Preview, dont l’objectif était de se
concentrer sur les applications de style Metro et les API WinRT.

Une activité débordante

Lorsque nous avons analysé les systèmes Windows, nous avons constaté que le PC moyen est encombré d’un grand nombre de notifications de la barre
d’état, d’une longue liste de dossiers et raccourcis pour les logiciels installés et d’applets à divers endroits du système, tous demandant une
attention particulière. En plus des programmes, les gens accèdent à un grand nombre de sites Web avec des données actualisées sur Internet ou le site
Intranet d’une société. Ces programmes et sites Web utilisent et présentent un flux constant de nouvelles données : nouveaux messages électroniques,
données professionnelles, articles, images, flux RSS, etc.

Nous avons conçu l’écran Démarrer de Windows 8 afin que vous puissiez créer un tableau de bord connecté qui vous permet de surveiller toutes les
applications, activités et lieux et de rester en contact avec les personnes qui comptent pour vous. L’application des actualités présente les derniers
gros titres, l’application météo présente les prévisions, une application RSS vous informe des nouveautés, une application de réseau social affiche
votre statut ou un jeu peut vous dire quand c’est votre tour et quand ça ne l’est pas. Ce ne sont que quelques exemples et il n’est pas difficile
d’imaginer les applications que vous utilisez aujourd’hui (que ce soit dans le navigateur, sur le Bureau, les gadgets ou les notifications)
transformées en applications de style Metro capables de se connecter exactement aux mêmes sources de données, mais en procurant à la place un
« affichage frontal » riche, personnalisable et interactif. Nous souhaitons que les applications d’entreprise développées présentent également des
mosaïques dynamiques pour les systèmes et processus importants. Vous pouvez imaginer l’amélioration même des utilisations les plus banales grâce
cette possibilité de suivre les données en temps réel. Par exemple, notre équipe de développement a utilisé un utilitaire de style Metro de suivi des
bogues (exemple d’application d’entreprise) qui se connecte à notre base de données de bogues existante. La création de l’utilitaire a demandé très peu
de travail, mais a permis de remplacer plusieurs icônes de notification de la barre d’état système et gadgets qui étaient utilisés dans l’équipe.

Figure 1 : mosaïques dynamiques sur l'écran Démarrer
Figure 1 : mosaïques dynamiques sur l’écran Démarrer

Les applications peuvent toujours être uniquement représentées par une icône et un nom. Et pour certains outils, ce procédé reste logique : Invite
de commandes, Gestionnaire des tâches, etc. Mais pour la plupart des applications connectées et les plus pertinentes actuellement, une simple icône et
un nom présentent des limites face à la quantité d’informations qu’elles ont à partager. Ces informations peuvent être partagées en un coup d’œil sans
que vous ayez à gérer les fenêtres ou à changer de contexte.

Nous savions qu’il serait nécessaire de charger des mosaïques dynamiques instantanément et efficacement. Une longue autonomie de la batterie et des
performances instantanées sont essentielles à l’utilisation des appareils mobiles. Si chaque application lançait et chargeait un processus lorsque vous
accédez à l’écran Démarrer (modèle « gadget » traditionnel), cela ralentirait les performances de navigation, défilement, etc. Cela augmenterait en
outre la mémoire d’arrière-plan et l’encombrement de l’unité centrale, ce qui réduirait l’autonomie de la batterie. De nos jours, lorsque les gens
veulent savoir s’ils ont de nouveaux messages, ils ouvrent leur application de messagerie, voient une notification spécifique à l’application en
concurrence avec d’autres notifications ou ouvrent un autre onglet du navigateur. S’ils veulent savoir ce qui se passe sur leurs réseaux sociaux, ils
laissent plusieurs sites Web ou applications ouverts. S’ils attendent leur tour dans un jeu, cette application reste ouverte. Cela signifie qu’ils se
trouvent dans une situation où, soit ils réduisent leurs performances et l’autonomie de la batterie en exécutant chacun de ces programmes
simultanément, soit ils sont déconnectés et doivent constamment ouvrir et fermer les programmes. Pourquoi votre appareil mobile devrait-il s’en sortir
mieux face à ces tâches de routine que votre PC (ou tout autre appareil) qui possède un écran beaucoup plus grand, un espace de stockage plus vaste et
une plus grande puissance de traitement et de connexion ?

Pour résoudre ce problème, l’écran Démarrer utilise un processus unique pour extraire les notifications du service de notification Windows pour conserver les mosaïques à jour. Les mosaïques
sont mises en cache afin de se charger instantanément lorsque vous accédez à l’écran Démarrer. Il en résulte que les mosaïques ne sont pas des
applications, mais une surface fournie par le système qui est capable de vous informer rapidement des nouveautés de votre application. Elles sont une
extension des applications que vous utilisez (ou des applications que vous développez) ; elles permettent d’accéder instantanément au contenu approprié
sans influer sur l’autonomie de la batterie ni ralentir les performances.

Personnalisation

Pour que le tableau de bord et le lanceur que nous créons soient réellement utiles, il est essentiel que vous soyez en mesure de les personnaliser
votre image. L’ancien menu Démarrer offrait des possibilités de personnalisation limitées : vous pouviez épingler quelques applications dans une courte
liste et utiliser la boîte de dialogue de personnalisation pour choisir les quelques liens rapides intégrés que vous vouliez afficher. Mais ces choix
restaient très limités. Vous ne pouviez pas ajouter vos propres liens. Vous ne pouviez rien lier d’autre qu’une application. Vous ne pouviez pas
modifier l’ordre des applications, regrouper des applications ou épingler plus qu’un nombre réduit d’applications. En fait, nous avons entendu un grand
nombre de plaintes portant sur les difficultés à ordonner les éléments du menu Démarrer et à conserver cet ordre. La barre des tâches permet de
résoudre certains de ces problèmes, mais sa surface est limitée par rapport à l’écran.

Lorsque nous avons commencé à concevoir l’écran Démarrer, nous avons envisagé des options permettant automatiquement de trier les applications ou
d’épingler un ensemble de liens rapides (comme le côté droit du menu Démarrer actuel). Mais d’après les recherches sur les utilisateurs, il est apparu
que les gens ne voulaient pas que nous devinions ce qu’ils allaient utiliser. Les personnes qui utilisent leurs PC de façon experte veulent avoir la
possibilité de concevoir leur propre expérience de l’écran Démarrer. Nous savons que dans le Developer Preview actuel, la présentation automatique est
un problème particulier et évidemment comme nous l’avons dit, nous n’avons pas terminé et nous comptons nous assurer que vous pourrez maîtriser cet
aspect des choses. Les outils d’organisation que nous allons décrire ci-dessous (attribution de nom, regroupement et zoom) ont été présentés lors de l’allocation de Jensen Harris à la conférence //build/, mais
n’étaient pas intégrés au Developer Preview.

De bonnes options de personnalisation commencent par une bonne organisation. Le menu Démarrer de Windows 7 n’est qu’une simple liste. Comme les gens
utilisent de plus en plus d’applications, la possibilité de les organiser et de les regrouper devient primordiale. Nous avons accueilli diverses
personnes de niveaux de compétences variés dans nos laboratoires de test et leur avons demandé d’organiser les applications et sites Web qu’elles
utilisent fréquemment. La diversité était incroyablement importante. Les gens ne plaçaient pas toutes les applications dans les mêmes groupes
prédéfinis et les tailles des groupes pouvaient être très différentes. Certaines personnes avaient 5 jeux qu’ils souhaitaient regrouper. D’autres en
avaient 40. Parfois, un groupe de mosaïques avait un nom clairement défini, tel que Jeux ou Actualités. D’autres fois, les utilisateurs ne parvenaient
pas à trouver un nom approprié pour les groupes qu’ils créaient et choisissaient de les désigner simplement par « Endroits que je visite fréquemment »,
par exemple. À cause de toutes ces réactions, nous avons conçu l’écran Démarrer pour que vous puissiez choisir le nombre de groupes, la taille des
groupes, la présentation des mosaïques au sein d’un groupe. Vous pouvez également choisir de leur donner un nom ou pas.

Groupe sans nom présenté à côté </p>
<p>du groupe de mosaïques « Games » (Jeux)
Figure 2 : les mosaïques peuvent être regroupées avec ou sans nom de groupe

Mais la création d’un tableau de bord personnalisé est bien plus qu’une simple organisation des applications. Les utilisateurs organisés et
expérimentés peuvent vouloir des raccourcis vers des informations ou un emplacement au sein d’une application. Par exemple, au lieu de simplement avoir
les gros titres d’un site d’actualités entier sur votre écran Démarrer, vous pouvez également souhaiter une mosaïque qui affiche les gros titres de la
section des sports ou des sciences. Avec Windows 8, les applications peuvent également fournir ces liens approfondis, afin que les gens puissent
personnaliser comme ils le souhaitent leur utilisation du menu Démarrer. Cela signifie que les mosaïques des applications peuvent résider à côté de
mosaïques qui représentent des liens vers des pages Web, des albums, des sélections, des personnes spécifiques, un niveau de jeu, une action
particulière, etc. Ces mosaïques secondaires peuvent être petites ou grandes et peuvent être placées n’importe où sur l’écran Démarrer. Elles sont
« dynamiques », tout comme les mosaïques des applications, c’est-à-dire qu’elles sont constamment actualisées avec du contenu nouveau et pertinent.
C’est un moyen idéal pour les développeurs d’applications de fournir des fonctionnalités différenciées.

Écran Démarrer présenté avec un groupe de « Example Pinned Tiles » (mosaïques épinglées d'exemple)
Figure 3 : vous pouvez facilement personnaliser l’écran Démarrer en épinglant, où vous voulez, des liens approfondis sur les
applications

Lorsqu’il se lance, l’écran Démarrer offre un accès instantané à tout ce qui est présent sur le premier écran, la seule limite étant la taille de
l’affichage. Et, bien que l’écran Démarrer prenne en charge le défilement standard, les gens nous ont dit qu’ils souhaitent pouvoir accéder rapidement
à un groupe donné. Nous avons intégré le zoom comme moyen de prendre du recul, d’étudier le menu Démarrer et d’accéder directement à un groupe. Nous
avons envisagé d’appliquer d’abord un zoom arrière pour vous permettre ensuite d’entrer dans un groupe, mais les première données d’utilisation ont
indiqué que la majeure partie du temps, les gens activent une mosaïque qui se trouve sur la première page. La vue agrandie standard vous permet de voir
instantanément votre tableau de bord en appuyant simplement sur la touche Windows du clavier. En appuyant une nouvelle fois sur cette touche, vous
revenez à ce que vous étiez en train de faire. En d’autres termes, vous pouvez afficher l’écran Démarrer en un clic de souris ou en appuyant sur une
seule touche. Si vous comparez le zoom avec l’accès méticuleux à une hiérarchie renseignée du menu Démarrer, ou l’affichage d’éléments épinglés à la
barre des tâches, l’expérience est beaucoup plus rapide et fluide, et convient à beaucoup plus de programmes et éléments épinglés.

Nous avons bien sûr envisagé les dossiers, mais notre expérience en la matière (de façon générale et dans le menu Démarrer) nous indique que les
dossiers sont plus un moyen d’enfouir les données que de les organiser. En outre, les dossiers ne permettent pas de voir les informations actualisées
qu’une application peut présenter. Une fois les applications organisées en groupes, l’application d’un zoom arrière permet de voir les groupes en un
coup d’œil (comme si vous regardiez une liste de dossiers). Dans cette vue réduite, vous pouvez accéder directement à n’importe quel groupe comme si
vous ouvriez un dossier. Pour ceux qui souhaitent dissimuler certains programmes, il est toujours possible de supprimer l’icône épinglée de l’écran
Démarrer et d’utiliser la recherche pour y accéder. Vous pouvez aussi simplement placer le programme à l’extrémité de la page Démarrer. C’est de loin
le moyen le plus efficace de gérer une vaste bibliothèque d’applications.

Écran </p>
<p>Démarrer avec zoom arrière, affichant les groupes (groupe sans nom), Art, Games (Jeux) et Info (Infos)
Figure 4 : application d’un zoom arrière sur l’écran Démarrer pour voir plus facilement les groupes d’applications et cibler une section
particulière de l’écran

Puissance et efficacité

Comme nous l’avons indiqué dans notre dernier billet, le nombre d’applications et de sites Web que les gens utilisent a considérablement augmenté
ces 10 dernières années. Lorsque les gens devaient se rendre physiquement dans un magasin pour acheter tous les programmes existants sur leurs PC, il
était logique d’avoir un menu Démarrer qui était optimisé pour afficher 10 applications environ. De nos jours, les gens utilisent tellement plus
d’applications et de sites Web (autre moyen de fournir des fonctionnalités similaires aux applications) qu’il était nécessaire d’adapter le menu
Démarrer à la façon actuelle dont les gens utilisent leurs PC.

Lorsque nous avons envisagé les présentations possibles du menu Démarrer, nous nous sommes demandés s’il devait apparaître en plein écran ou sur vos
applications sous forme d’une petite fenêtre temporaire placée dans un angle. Une petite fenêtre contextuelle est idéale lorsque vous avez besoin de
voir ce qui est affiché à l’écran tout en l’utilisant (même si les interfaces utilisateur modernes utilisent de moins en moins les fenêtres
contextuelles). Par exemple, elle est tout à fait appropriée pour appliquer des paramètres de police avancés sur un document Word. Sa petite taille
vous permet de regarder le texte que vous modifiez à l’écran tout en définissant le nouveau style de police.

Mais quand vous lancez une nouvelle application, vous abandonnez ce que vous étiez en train de faire. Nous voulions donc tirer parti du plein écran
pour rendre le lancement et le changement d’applications aussi efficaces que possible. La page Démarrer en plein écran vous donne la possibilité et la
flexibilité de lancer plus d’applications en un seul clic. Vous pouvez toujours placer vos applications de bureau les plus fréquemment utilisées sur la
barre des tâches du Bureau. Mais le nouvel écran Démarrer a la place de dupliquer les 10 à 12 liens d’applications que vous avez épinglés à l’ancien
menu Démarrer tout en accueillant 12 à 14 éléments sur le premier écran d’un affichage 1 366 x 768. Avec un affichage haute densité, il reste
évidemment de la place pour ajouter encore plus d’applications auxquelles il est possible d’accéder en un seul clic. N’oubliez pas que Windows 8
requiert une résolution minimale de 1 024 x 768 pour les applications de style Metro. Tant que votre écran a une largeur d’au moins 1 366 px, vous
pouvez afficher deux applications à la fois. Nous sommes conscients des commentaires concernant le manque d’informations de diagnostics autres que la
configuration système requise publiée sur la page de téléchargement. Rassurez-vous, nous faisons tout notre possible pour clarifier ce point.

24 raccourcis sur l'écran Démarrer

Figure 5 : avec une résolution de 1 366 x 768, l’écran Démarrer affiche 24 raccourcis personnalisés sur le premier écran

Les gens souhaitent également être en mesure de lancer instantanément des applications, documents et paramètres sans enlever les doigts du clavier.
Nous devions conserver cette fonctionnalité de Windows 7 tout en l’améliorant. Si vous n’avez qu’une seule application dont le nom comporte le mot
Excel, son lancement fonctionne exactement de la même manière qu’auparavant. Appuyez sur Démarrer. Commencez à saisir « Ex… » et regardez la saisie
semi-automatique s’effectuer. Appuyez sur Entrée. Excel se lance. Quatre touches. Étant donné le nombre de plus en plus important d’applications que
les gens utilisent, la recherche est sans conteste le moyen le plus efficace d’y accéder, que ce soit par l’intermédiaire d’un clavier virtuel ou
physique. En combinant le nouvel écran Démarrer avec la recherche, vous affinez encore plus l’étendue et atteignez facilement vos cibles, que ce soit
par le clavier, la souris ou le tactile.

Par comparaison, dès que l’utilisateur recherche quelque chose qui donne de nombreux résultats, le menu Démarrer sous Windows 7 ne peut pas
s’adapter aux résultats. Par exemple, si vous recherchez une option du Panneau de configuration avec le mot « entrée », le menu Démarrer ne renvoie que
les 3 premiers résultats de chaque catégorie. Pour voir la liste complète des résultats, vous devez choisir la catégorie (Panneau de configuration),
attendre que l’Explorateur s’ouvre, puis y rechercher le résultat qui vous intéresse. Si vous ouvrez un document, vous devez ensuite fermer
manuellement la fenêtre de l’Explorateur lorsque vous avez terminé. Bien que les nouvelles fonctionnalités de recherche du menu Démarrer de Vista et
Windows 7 ont clairement permis d’améliorer votre capacité à accéder rapidement à vos principaux programmes, la recherche portant sur autre chose qu’un
élément fréquemment utilisé est restée inefficace et frustrante.

Résultats </p>
<p>de recherche dans Windows 7Figure 6 : L’espace limité dans le menu Démarrer empêche l’affichage des listes complètes de résultats et entraîne l’ouverture de
l’Explorateur

Avec Windows 8, nous voulions réduire le nombre de touches nécessaires pour rechercher et lancer instantanément votre
application/fichier/paramètre/courrier/etc. Comme les résultats de recherche s’affichent en plein écran, nous pouvons montrer au moins 48 éléments sur
la plupart des écrans, au lieu de trois simplement. Et si vous voulez voir le reste, il vous suffit de faire défiler (au lieu de lancer l’Explorateur
et de relancer la recherche). Ce simple changement vous permet de lancer efficacement n’importe quelle application ou n’importe quel fichier sur le PC
avec un minimum de touches.

Nous avons envisagé deux façons de renforcer l’efficacité des recherches :

  • Accueillir plus de résultats à l’écran
  • Permettre d’identifier plus facilement et plus rapidement le résultat de recherche pertinent

Sous Windows 7, la présentation de tous les résultats de recherche était limitée à un modèle standard constitué d’une icône et d’un texte. Lorsque
nous avons examiné les différents types de données, nous avons constaté que les gens pouvaient plus rapidement reconnaître leur résultat de recherche
si la vue était adaptée à leurs données. Les images doivent s’afficher sous forme de miniatures, les messages électroniques doivent indiquer leur
expéditeur, les vidéos doivent indiquer leur durée, etc. Nous avons donc conçu un modèle de recherche pour l’écran Démarrer dans lequel chaque
application affiche les données dans un format optimisé. Ainsi, au lieu de voir simplement 3 résultats par type de catégorie (tous sous forme de
texte), vous pouvez maintenant appuyer sur Démarrer, saisir un terme à rechercher, voir une page entière d’applications obtenues ou continuer vers le
bas de la liste pour regarder les résultats pour les fichiers, paramètres, messages électroniques, Web, réseaux sociaux ou n’importe quelle autre
application présente sur votre système. Le contrat de recherche
est une des API de plateforme passionnantes avec WinRT dont les développeurs peuvent tirer parti. Il permet d’unifier les recherches tout en mettant en
avant les éléments uniques des données d’une application. C’est une situation « gagnant-gagnant » à la fois pour la personne qui utilise l’application
et pour le développeur de l’application.

Résultats de recherche d'applications en plein écran, présentant 18 résultats correspondant à la recherche de « a »
Figure 7 : l’écran Démarrer dispose d’un espace suffisant pour afficher les résultats de recherche d’applications

La recherche de Jason dans les </p>
<p>fichiers a renvoyé 17 résultats, tous affichés sur un écran.
Figure 8 :
l’espace plus important de l’écran Démarrer permet d’afficher des résultats de recherche plus détaillés pour les fichiers

La </p>
<p>recherche de « Jason » dans l'application BUILD a renvoyé comme résultats 32 personnes et 0 session.

Figure 9 : la recherche ne se limite pas au système, les applications peuvent afficher des résultats de recherche optimisés pour
l’application

Une page Démarrer en plein écran vous permet de sélectionner ce qui vous intéresse (même si plus de 12 éléments vous intéressent) et de les
organiser comme bon vous semble afin de pouvoir les lancer instantanément sans avoir à faire défiler l’écran. Lorsque vous souhaitez effectuer une
recherche, vous pouvez voir instantanément tous les résultats de recherche (pas seulement quelques uns). La conception troque la vision périphérique de
ce que vous laissez derrière vous contre l’optimisation de ce vers quoi vous allez, afin que vous puissiez y aller plus rapidement et plus
efficacement.

Clavier et souris

Comme nous avons souvent démontré les interactions tactiles entre l’écran Démarrer et sa déclinaison dans le style Métro du Windows Phone, de
nombreuses personnes croient que notre conception est entièrement tactile et ne fait plus appel au clavier et à la souris, ou pensent même que nous
intégrons l’interface du téléphone sur un PC. Ce n’est ni l’un ni l’autre.

Pour les gens qui tiennent à utiliser la souris, la position du bouton Démarrer dans l’angle inférieur gauche de Windows 8 en fait une cible facile
pour la souris (même dans une application plein écran). Une fois dans l’écran Démarrer, d’autres éléments sont directement accessibles avec la souris
sans faire défiler ou ouvrir les menus volants. Pour ceux qui préfèrent le clavier, épingler les applications de bureau les plus fréquemment utilisées
sur la barre des tâches du Bureau permet d’obtenir des raccourcis instantanés : Win+1, Win+2, etc. Pour accéder aux applications moins fréquemment
utilisées par le biais de la recherche, suivez le concept existant qui consiste à appuyer sur la touche Windows et à saisir le terme recherché. Les
résultats de recherche plus étendus améliorent la rapidité (de recherche et de navigation).

Bien sûr, nous travaillons encore sur l’amélioration de certains aspects, qui ne sont pas terminés dans le Developer Preview. Par exemple, nous
savons que l’interaction avec la molette de défilement de la souris à haute vitesse provoque des bogues, et nous essayons de les résoudre. Nous
ajoutons également la possibilité d’effectuer instantanément un zoom arrière avec la souris et le clavier, et nous essayons de voir comment accélérer
et simplifier le défilement. Ensuite, nous nous efforçons de résoudre un bogue dans le Developer Preview qui rend le comportement de l’opération Page
suivante/Page précédente incohérent et lent. Nous essayons également de rendre la réorganisation plus prévisible pour la souris, le clavier et le
tactile.

Voici une des images que nous évoquons souvent pour parler du changement. L’axe y représente une mesure d’efficacité (par exemple le temps que prend
une tâche, les secondes nécessaires pour faire quelque chose, etc). L’axe x représente le temps du calendrier. Si quelqu’un est expérimenté dans une
tâche et qu’un changement survient, il y a par définition une baisse de fonctionnalité. Mais après la période d’ajustement, les mesures de succès
s’améliorent. Le résultat net est qu’avec le temps, le travail devient plus efficace, même pour la même tâche. Et combiné avec de nouvelles tâches et
fonctionnalités, le gain global est net.

Récapitulatif

Dans Windows 8, l’écran Démarrer ne vient pas seulement remplacer le menu Démarrer de Windows 7 ; il rassemble plusieurs méthodes différentes de
navigation sur votre ordinateur. Même dans Windows 7, les utilisateurs expérimentés avec Windows remplacent déjà le menu Démarrer par la barre des
tâches pour les applications de bureau qu’ils utilisent souvent.

Pour les gens qui utilisent principalement les applications de bureau, l’écran Démarrer complète les fonctionnalités de la barre des tâches. En
utilisant les deux ensemble, vous bénéficiez d’un accès instantané aux applications que vous utilisez le plus fréquemment et d’une méthode plus
puissante de lancement des applications que vous utilisez le moins (par le biais de la recherche ou en regroupant les éléments sur l’écran Démarrer).
De plus, pour les applications Metro, les mosaïques dynamiques transforment l’écran Démarrer en tableau de bord pour vous aider à à jour et connecté
tout en bénéficiant d’une expérience de haute qualité considérablement améliorée par rapport à la barre d’état système. La nouvelle expérience permet
de lancer plus efficacement les applications, de vous tenir au courant des informations les plus pertinentes émanant des applications et de rechercher
tout ce qui vous intéresse. Elle vous permet également de lancer et de sélectionner rapidement vos applications et emplacements spécifiques au sein de
ces applications sans compromettre les performances ou épuiser l’autonomie de la batterie d’un portable ou d’une tablette.

Alice Steinglass